La vitrification de parquet en quelques lignes

vitrification de parquet Au fil des années, les revêtements de sol perdent de leur beauté à cause de nombreuses agressions ou de l’usage de produits inappropriés. Le parquet, par exemple, requiert un traitement spécifique en cas d’altération. La vitrification va permettre d’améliorer son aspect et de le protéger des différents dommages du temps, entre autres. Le présent article met en lumière d’autres détails à savoir à propos de ce type d’opération.

En quoi consiste la vitrification de parquet

La vitrification de parquet consiste avant tout à poncer le revêtement pour éliminer les impuretés et les irrégularités. Une fois le ponçage terminé, on peut appliquer le vitrificateur sur le support. Il est préconisé de patienter au moins 48 heures avant de pouvoir circuler à nouveau sur la surface. Il est, en effet, important de laisser sécher le produit pour qu’il durcisse complètement. Il faut aussi songer à replacer les tapis et les objets décoratifs dans la pièce en question une semaine après les travaux.

À noter que le vitrificateur ne peut être appliqué que sur une surface en bois mise à nu par ponçage et aplanie. Ce produit est utilisé pour apporter une touche finale à un parquet en bois massif. Il présente l’avantage d’être pratique à manier et sans odeur. En vitrifiant son parquet, on peut conserver son aspect neuf. Le revêtement de sol vitrifié va résister aux rayures et aux taches. Bien réalisée, l’opération va permettre de raviver l’éclat de son parquet, tout en garantissant la protection des parquets. Aussi, elle assure leur pérennité dans le temps. De plus, il est possible de choisir entre plusieurs finitions (brillante, satinée, etc.).

Quelles sont les précautions à prendre avant cette opération

Avant de procéder à la vitrification d’un revêtement de sol en parquet, il est nécessaire de prendre certaines précautions. Tout d’abord, il est conseillé de proscrire l’utilisation d’agents blanchissants, de nettoyants ou encore d’éclaircisseurs. L’application du vitrificateur est déconseillée sur un sol en bois dont l’humidité dépasse les 10 %. Les travaux devront être réalisés dans un environnement bien aéré et ventilé. Et donc, il est plus prudent d’ouvrir les fenêtres pour une aération suffisante. Il ne faut surtout pas mettre en marche le chauffage, car il peut générer de la condensation dans la pièce. Cela peut également avoir un impact sur le vitrificateur. Plusieurs désagréments peuvent de même en découler (ralentissement du séchage, mauvaise résistance à l’usure, etc.).

De ce fait, il est préférable d’éviter toute source de chaleur dans un lieu froid lors de l’opération. Pour info, la température à l’intérieur de la pièce doit idéalement être comprise entre 15 et 20°C. Il faut d’ailleurs à tout prix éviter de laisser traîner des meubles lourds sur le revêtement une fois la vitrification terminée. On peut, par exemple, placer un tapis à l’entrée pour éviter les rayures et les salissures sur le sol en parquet. Avant d’appliquer le produit de vitrification, il faut que le sol soit exempt de traces d’huile de lin, de gras ou de cire. Pour que l’opération se déroule dans les règles de l’art et sans encombre, il ne faut pas hésiter à contacter une entreprise spécialisée dans le domaine.

The following two tabs change content below.
Sonya

Sonya

Sonya, cette jeune maman, vous parlera de sa passion pour les loisirs créatifs. Elle vous livrera également quelques astuces simples d’art de vivre qui vous permettront d’harmoniser votre vie quotidienne à la maison. N’hésitez pas à réagir à ses publications ou bien à prendre contact si vous avez également des astuces à partager.



Ajouter un commentaire