• accueil > Immobilier > Bien se préparer pour le changement de syndic professionnel de la copropriété

Bien se préparer pour le changement de syndic professionnel de la copropriété

Dans la vie d’une copropriété, le changement de syndic est une étape cruciale. Malheureusement, cette étape peut relativement rapide qui entraîne des difficultés pour les copropriétaires, notamment du fait le respect des délais légaux et la comparaison des offres de syndic.

syndic1

Quels sont les points clés de la passation de contrat ?

Il est devenu impératif aujourd’hui pour les copropriétaires de trouver le meilleur syndic de copropriété adapté à ses besoins. Les points de la passation d’un contrat de syndic : la clarté et durée du mandat ; la préparation de l’ordre du jour de l’assemblée générale avec le conseil syndical ; L’accès des conseillers syndicaux et de leurs conseils à tous les documents à tout moment ; le choix des experts (architectes, avocats) en concertation avec le conseil syndical ; la transparence sur la réalité du compte bancaire ; l’indication de la fréquence des visites de l’immeuble par le syndic.

On y retrouve également : la consultation par le syndic des entreprises présentées par le conseil syndical ; les réponses écrites et réception des copropriétaires ; le suivi des consommations de fluides sur demande du conseil syndical et repérage des anomalies ; l’envoi aux copropriétaires concernés d’une copie de la réponse de la compagnie d’assurance et des rapports d’expertise ; les précisions sur la mission du syndic à l’égard du personnel employé par le syndicat de copropriété.

Enfin on peut lister les notions de prestations particulières comprenant : le traitement concerté des litiges ; la définition très précise des prestations particulières dont la liste sera limitative ; L’introduction de la notion de comptes par copropriétaires pour le calcul de prestations particulières ; la définition précise de la mission en cas de travaux ; l’obligation de convoquer une assemblée générale pour désigner un nouveau syndic en cas de démission.

Quelles sont les questions à poser aux syndics candidats ?

Les questions à poser aux syndics candidats vous les trouverez ci-dessous, ainsi que les principaux thèmes à aborder avec le candidat, lors du changement de syndic. Chaque thème est illustré d’exemples et de questions.

Le profil de la société : Quel est l’historique du cabinet ? La société exerce-t-elle d’autres activités ? Quelle est la caisse de garantie du syndic ? Combien de copropriétés gère-t-il ? Combien de copropriétés identiques à la vôtre gère-t-il (taille, localisation, période de construction…) ?

La gestion au quotidien : Quelle est la procédure de recouvrement ? Comment gère-t-il les contentieux ? Est-il ouvert aux propositions de prestataires présentés par le conseil syndical ? Quel est le délai de paiement des fournisseurs ? Renégocie-t-il les contrats arrivés à échéance ?

L’assemblée générale : Est-il prévu une revue des comptes par le conseil syndical avant l’assemblée générale ? L’ordre du jour est-il préparé avec le conseil syndical ? Comment est réalisé le budget prévisionnel ?

Les relations avec les copropriétaires : Quels sont les horaires de permanence téléphonique ? Existe-t-il un accès des documents de la copropriété par internet ? Comment les demandes sont-elles traitées lorsque le gestionnaire est absent ?

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire