Comment fonctionne un détecteur de fumée

Il existe différents types de détecteurs de fumée : les détecteurs optiques et les détecteurs ioniques.

Vous trouverez une excellente fiche conseil et une gamme performantes de détecteurs de fumée sur le site Ecologie-Shop. Ce site est pas mal fait et la fiche conseil est très bien.

Le premier type cité est le seul type de détecteur autorisé en France, d’ailleurs tous les Détecteurs Autonomes Avertisseurs de Fumée (DAAF) qui comportent la norme NF sont des détecteursoptiques.

Ils sont à préférer, car ils sont les mieux adaptés aux incendies domestiques grâce à leur capacité à réagir aux déclenchements de feux lents, qui peuvent mettre plusieurs heures avant de s’enflammer.

Les détecteurs ioniques ont en revanche été interdits en France depuis peu, car la présence d’un matériau radioactif serévélerait dangereuse en cas de dysfonctionnement de l’appareil ou dans le cas de la destruction de l’appareil, pour son recyclage notamment. On en compte énormément en France, le retrait total de ce type de détecteurs dans l’hexagone est prévu pour 2017.

Les détecteurs de fumée Kidde sont des détecteurs optiques, ils possèdent une chambre optique avec une LED et une cellule photoélectrique. Le faisceau lumineux émis par la diode se propage dans la chambre optique sans toucher la cellule photoélectrique quand il n’y a pas de fumée. Mais quand il y a de la fumée dans la chambre optique, ses particules diffusent le faisceau lumineux (l’envoient dans toutes les directions), ce qui a pour conséquence d’éclairer la cellule photoélectrique. La cellule convertit alors l’énergie lumineuse reçue en énergie électrique pour envoyer ce « message » électrique à l’alarme et la déclencher.

Ce qui explique sa popularité quand il s’agit de prévenir un incendie domestique.

Les détecteurs de fumée ioniques possèdent une chambre contenant deux électrodes et un matériau radioactif qui émet des rayons radioactifs alpha. On applique une tension aux bornes des électrodes, ce qui produit du courant car la chambre est ionisée. Lorsque la fumée pénètre dans la chambre en question, un certain pourcentage des rayons radioactifs est capté par les particules de fumée, ce qui provoque une baisse de courant qui va entraîner le déclenchement de l’alarme.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire