Quelques techniques pour traiter l’humidité de la cuisine

Le fléau de l’humidité peut mettre en danger la santé mais aussi la sécurité des occupants. Sans qu’on s’en rende compte, on inhale de l’air contaminé par les moisissures ainsi que toutes sortes de bactéries. Ces derniers prolifèrent dans les pièces à fort taux d’humidité notamment la cuisine.

Les principales sources qui provoquent l’humidité dans la cuisine

Ce phénomène peut être causé par plusieurs facteurs soit d’une manière naturelle soit accidentelle. En effet, les fondations au contact du sol aspirent l’eau souterraine puis entraîne l’effet de porosité d’où les tâches d’auréoles présentes sur le bas des murs. De plus, la cuisine dégage beaucoup de vapeur d’eau suite à l’accumulation des cuissons, c’est pourquoi un manque de ventilation peut produire l’effet humide. A cela s’ajoute les éventuelles fuites non détectées provoqués par la rupture des tuyaux conducteurs d’eau.

Comment procéder au traitement de l’humidité des murs ?

Afin d’éviter d’aggraver la situation par rapport à l’humidité des murs, il est important de régir à temps. En effet, supprimer les causes de la remontée capillaire responsable des contaminations bactériennes et des moisissures, est la première précaution à prendre. Les eaux souterraines proviennent généralement de l’accumulation des eaux de pluie, de l’arrosage, de la nappe phréatique ou de la canalisation des eaux. Le processus consiste donc à faire en sortes que ces éléments ne remontent pas à la surface et d’assécher constamment les murs en travaillant l’étanchéité des fondations mais aussi en installant un système de courant électrique spécifique. Dans ce sens, il est nécessaire de détecter toutes les zones où l’eau pourrait s’infiltrer d’une manière, autre que souterraine, comme la rupture de canalisation ou autres.

Autres moyens naturels pour éviter l’humidité des murs

Il existe des techniques plus simples et peu coûteuses pouvant contribuer à la lutte contre l’humidité dans une pièce quelconque comme la cuisine. Chaque fois que l’on prépare des petits plats au quotidien, les odeurs ainsi que les vapeurs d’eau sont comprimées dans la pièce. A défaut d’avoir une hotte particulièrement puissante, les méthodes de « grand-mère » peuvent se substituer à ces gadgets. Des substances absorbantes naturelles dont on ne soupçonne même pas l’utilité auparavant. Il s’agit des déshumidificateurs fait maison dont le concept est simple. Pour ce faire, il suffit de disposer un gros sel, une huile essentielle ou encore de l’argile dans une moitié de bouteille plastique. Il est d’autant plus important d’aérer la cuisine régulièrement pendant une vingtaine de minutes pour renouveler l’air dans la cuisine et les autres pièces.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire