Quelle est la charpente idéale à adopter pour son logement ?

Une charpente figure parmi les éléments qui comptent pour une maison. Accompagnée de la couverture, celle-ci sert à sécuriser le logement notamment contre les intempéries. Si la charpente en bois a été le plus utilisé dans les temps anciens, aujourd’hui, on retrouve différents types de charpente. Chaque catégorie a ses avantages et ses limites, ce qui implique de choisir en fonction de son projet de rénovation. Quelles sont les différentes charpentes qui existent sur le marché ? Laquelle choisir pour ses travaux ? Nous en parlons. L’intemporelle charpente en bois Depuis des lustres, la charpente en bois a fait l’unanimité chez nos ancêtres. Cela explique pourquoi de nombreuses maisons traditionnelles en disposent. Sur le type de bois utilisé, cela peut toutefois varier entre le peuplier, le chêne, l’orme et le pin. Notons que la charpente en bois est un choix de premier ordre si vous projetez d’aménager vos combles. L’avantage du bois, c’est que c’est une matière solide et robuste. Il est donc capable de résister aux charges, aussi lourdes soient-elles. Elle est peu sensible aux incendies et dispose d’un design qui admet différentes configurations d’habitations. Il faut néanmoins souligner que le prix du mètre carré est assez onéreux et oscille généralement entre 75 et 100 euros. Un autre inconvénient, c’est qu’un zingueur à Toulouse ne vous recommandera pas la charpente en bois notamment si votre maison ne dispose pas de solides fondations. La charpente industrielle ou à fermettes Vous êtes séduit par la charpente en bois, mais vous n’avez pas les moyens nécessaires pour vous en approprier ? Cette solution pourrait vous convenir. La charpente à fermettes est, en effet, très profitable sur le plan financier. Ce prix bas est d’ailleurs son principal atout. D’ailleurs, cela est possible du fait que ce matériau est assemblé en usine. Puis, il faut souligner que l’installation du kit est rapide. Il suffit tout simplement de placer l’isolant en vrac. Cela dit, cela ne convient pas forcément à un projet d’aménagement de combles. En tout cas, les économies sont bien présentes, que ce soit au niveau de l’isolation, la main-d’œuvre ou l’équipement. Zoom sur la charpente en lamellé collé Toujours dans la grande famille des charpentes en bois, nous avons la charpente en lamellé collé. Il faut tout de même avouer que cette sorte de charpente n’est pas très commune sur le marché. C’est un point qui le différencie de la charpente en bois classique ou de la charpente à fermettes. Puis, comme son nom l’indique, vous avez des lamelles boisées qui sont accolées les unes aux autres. Pour permettre à ces dernières de tenir sur place, il arrive que les fabricants se servent d’une pièce de bois massif ou métallique. Ainsi, c’est une matière à privilégier si l’on veut créer des poutres pour grands bâtiments. Cette charpente en lamelle collé clôt ainsi l’utilisation du bois dans la conception d’une ou plusieurs charpentes. La charpente en béton moderne et résistant Savez-vous qu’aujourd’hui, la toiture peut aussi se faire avec une charpente en béton ? Le développement des technologies utilisées dans l’industrie a permis une évolution des techniques. Par conséquent, on retrouve ce type de charpente qui peut bien substituer l’ancienne charpente en bois. Le béton dispose, à ce titre, de plusieurs points forts. En premier lieu, il permet d’avoir une charpente aussi légère que robuste. Cette résistance s’observe surtout lorsque votre demeure fait l’objet d’un choc important ou encore d’un incendie. On notera, par la même occasion, que le montage n’est pas aussi compliqué qu’on ne le pense. En plus d’être plus facile à poser, la charpente en béton ne requiert pas autant d’entretien qu’une charpente en bois. Le revers de la médaille, c’est au niveau de son esthétique. La charpente en béton offre un design moins impressionnant que les autres solutions. Elle est néanmoins à privilégier si vous prévoyez une toiture-terrasse particulièrement plat. La charpente métallique pour se faciliter la vie Vous avez une maison contemporaine et vous cherchez une charpente design pour convenir à votre logement ? En dehors du bois et du béton, on retrouve aussi la charpente en métal. Sur la technique, l’assemblage d’une charpente en acier ressemble beaucoup à l’assemblage d’une ossature en bois. Néanmoins, sur le plan esthétique, elle offre plus de modernité. Côté avantages, l’ossature en métaux est moins épaisse, ce qui lui confère plus de maniabilité. Par ailleurs, elle existe en une panoplie de formes. Vous pouvez donc établir votre choix en fonction de la toiture de votre habitation. Il faut aussi souligner que la charpente métallique n’est pas sensible aux petits insectes, et encore moins à la moisissure. Vous n’aurez donc pas besoin de l’entretenir régulièrement. Si l’aspect écologique compte pour vous, de nombreux modèles utilisent de l’acier recyclé dans leur conception. Cette initiative des fabricants a un impact positif sur l’environnement.Une charpente figure parmi les éléments qui comptent pour une maison. Accompagnée de la couverture, celle-ci sert à sécuriser le logement notamment contre les intempéries. Si la charpente en bois a été le plus utilisé dans les temps anciens, aujourd’hui, on retrouve différents types de charpente. Chaque catégorie a ses avantages et ses limites, ce qui implique de choisir en fonction de son projet de rénovation. Quelles sont les différentes charpentes qui existent sur le marché ? Laquelle choisir pour ses travaux ? Nous en parlons.

L’intemporelle charpente en bois

Depuis des lustres, la charpente en bois a fait l’unanimité chez nos ancêtres. Cela explique pourquoi de nombreuses maisons traditionnelles en disposent. Sur le type de bois utilisé, cela peut toutefois varier entre le peuplier, le chêne, l’orme et le pin. Notons que la charpente en bois est un choix de premier ordre si vous projetez d’aménager vos combles.

L’avantage du bois, c’est que c’est une matière solide et robuste. Il est donc capable de résister aux charges, aussi lourdes soient-elles. Elle est peu sensible aux incendies et dispose d’un design qui admet différentes configurations d’habitations. Il faut néanmoins souligner que le prix du mètre carré est assez onéreux et oscille généralement entre 75 et 100 euros. Un autre inconvénient, c’est qu’un zingueur à Toulouse ne vous recommandera pas la charpente en bois notamment si votre maison ne dispose pas de solides fondations.

La charpente industrielle ou à fermettes

Vous êtes séduit par la charpente en bois, mais vous n’avez pas les moyens nécessaires pour vous en approprier ? Cette solution pourrait vous convenir. La charpente à fermettes est, en effet, très profitable sur le plan financier. Ce prix bas est d’ailleurs son principal atout. D’ailleurs, cela est possible du fait que ce matériau est assemblé en usine.

Puis, il faut souligner que l’installation du kit est rapide. Il suffit tout simplement de placer l’isolant en vrac. Cela dit, cela ne convient pas forcément à un projet d’aménagement de combles. En tout cas, les économies sont bien présentes, que ce soit au niveau de l’isolation, la main-d’œuvre ou l’équipement.

Zoom sur la charpente en lamellé collé

Toujours dans la grande famille des charpentes en bois, nous avons la charpente en lamellé collé. Il faut tout de même avouer que cette sorte de charpente n’est pas très commune sur le marché. C’est un point qui le différencie de la charpente en bois classique ou de la charpente à fermettes.

Puis, comme son nom l’indique, vous avez des lamelles boisées qui sont accolées les unes aux autres. Pour permettre à ces dernières de tenir sur place, il arrive que les fabricants se servent d’une pièce de bois massif ou métallique. Ainsi, c’est une matière à privilégier si l’on veut créer des poutres pour grands bâtiments. Cette charpente en lamelle collé clôt ainsi l’utilisation du bois dans la conception d’une ou plusieurs charpentes.

La charpente en béton moderne et résistant

Savez-vous qu’aujourd’hui, la toiture peut aussi se faire avec une charpente en béton ? Le développement des technologies utilisées dans l’industrie a permis une évolution des techniques. Par conséquent, on retrouve ce type de charpente qui peut bien substituer l’ancienne charpente en bois.

Le béton dispose, à ce titre, de plusieurs points forts. En premier lieu, il permet d’avoir une charpente aussi légère que robuste. Cette résistance s’observe surtout lorsque votre demeure fait l’objet d’un choc important ou encore d’un incendie. On notera, par la même occasion, que le montage n’est pas aussi compliqué qu’on ne le pense. En plus d’être plus facile à poser, la charpente en béton ne requiert pas autant d’entretien qu’une charpente en bois.

Le revers de la médaille, c’est au niveau de son esthétique. La charpente en béton offre un design moins impressionnant que les autres solutions. Elle est néanmoins à privilégier si vous prévoyez une toiture-terrasse particulièrement plat.

La charpente métallique pour se faciliter la vie

Vous avez une maison contemporaine et vous cherchez une charpente design pour convenir à votre logement ? En dehors du bois et du béton, on retrouve aussi la charpente en métal. Sur la technique, l’assemblage d’une charpente en acier ressemble beaucoup à l’assemblage d’une ossature en bois. Néanmoins, sur le plan esthétique, elle offre plus de modernité.

Côté avantages, l’ossature en métaux est moins épaisse, ce qui lui confère plus de maniabilité. Par ailleurs, elle existe en une panoplie de formes. Vous pouvez donc établir votre choix en fonction de la toiture de votre habitation. Il faut aussi souligner que la charpente métallique n’est pas sensible aux petits insectes, et encore moins à la moisissure. Vous n’aurez donc pas besoin de l’entretenir régulièrement. Si l’aspect écologique compte pour vous, de nombreux modèles utilisent de l’acier recyclé dans leur conception. Cette initiative des fabricants a un impact positif sur l’environnement.

 

The following two tabs change content below.