Comment procède-t-on à l’entretien d’une toiture en chaume?

toiture en chaumeDans les zones rurales, les toitures en chaume sont encore très courantes. Elles sont toujours aussi appréciées en raison de leur charme et des performances thermiques des matériaux qu’on utilise pour les fabriquer. Comme tous les autres types de toitures, il faut également les entretenir régulièrement. D’ailleurs, celles-ci nécessitent des soins particuliers. Justement, nous allons voir comment on procède à l’entretien d’une toiture en chaume.

Pourquoi prendre soin de sa toiture en chaume?

Peu importe le type de revêtement que nous avons, il faut obligatoirement entretenir la toiture de notre maison. Néanmoins, certains matériaux demandent plus de soins que d’autres. C’est le cas de la toiture en chaume.

Pour cela, il est nécessaire de faire appel à un professionnel. Quand ce type de toiture est correctement installé, elle peut préserver son apparence durant des années. Cependant, elle doit être entretenue régulièrement. Lorsque la toiture en chaume manque d’entretien, elle se dégrade prématurément. D’ailleurs, il est préférable de réaliser de simples travaux d’entretien que de dépenses une grande fortune pour la réfection complète du toit.

En entretenant périodiquement notre toiture en chaume, nous n’améliorons pas uniquement sa durée de vie. Les travaux permettent de préserver la beauté de notre demeure. Il faut savoir que lorsqu’elle est bien entretenue, cette toiture peut durer une dizaine d’années.

Comment s’opère l’entretien de la toiture en chaume?

À l’instar des autres sortes de revêtements, le chaume n’est pas épargné par les mousses et les autres champignons parasitaires. À côté d’intempéries répétitives, ces végétaux indésirables se prolifèrent rapidement à cause des fréquentes variations de température. À cet effet, il faudra démousser la toiture en chaume deux fois par an. Ainsi, il faut prévoir :

Le démoussage de la toiture en chaume

Le chaume est très sensible aux végétaux parasites. De ce fait, il est crucial d’éradiquer les mousses et les algues qui se sont développées sur la toiture. On peut effectuer cette tâche au moyen d’une brosse. Toutefois, il faut impérativement éliminer la moindre trace de mousses et de lichens qui s’y trouve. Pour démousser correctement ce type de toiture, il est recommandé de faire appel à une entreprise de couverture comme CF couverture qui œuvre dans la Haute Saône.

Le nettoyage de la toiture en chaume

Une fois que les mousses sont retirées, on passe au nettoyage de la toiture. Pour cela, il faut se munir d’un tuyau d’arrosage. Les dernières traces de champignons qui n’ont pas été éliminées au cours du brossage seront emportées par l’eau du nettoyage.

Sachez que l’utilisation d’un Karcher est déconseillée pour cette opération. La pression trop élevée de l’eau ne fera qu’endommager cette toiture.

La mise en œuvre d’un traitement anti-mousse

Après avoir terminé le nettoyage la toiture en chaume, il est préconisé d’appliquer un traitement anti-mousse sur sa surface. Ce traitement entrave la formation et le développement des champignons. Cependant, ses effets disparaissent au fil du temps. Par conséquent, il faut le renouveler tous les 2 ou 3 ans. En outre, retenez qu’il n’y a aucun traitement anti-mousse spécifique aux toitures en chaume. Ici encore, il est préférable de solliciter les conseils d’un professionnel en travaux de toiture.

La rénovation des bottes de chaume

Au fil des années, le chaume s’érode et se détache. Les travaux d’entretien peuvent également endommager quelques couches de chaume. En conséquence, il faut les retirer et les remplacer. À titre d’information, une toiture en chaume doit être rénovée tous les 7 ou 10 ans. Par contre, il faudra évaluer son état tous les ans.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire