• accueil > Pour le jardin > Quelles sont les étapes à suivre pour créer une entreprise de paysagiste ?

Quelles sont les étapes à suivre pour créer une entreprise de paysagiste ?

paysagiste

La création d’une entreprise de paysagiste est ponctuée par plusieurs étapes. Hormis la réalisation d’une étude de marché et la rédaction d’un business plan, le porteur de projet doit réaliser des procédures administratives pour exercer son activité dans un cadre légal. L’accomplissement de ces différentes démarches conduira à l’obtention du Kbis. Il s’agit du seul document attestant l’existence juridique de la structure.

De la validation du concept à la réalisation des formalités administratives

Les étapes pour créer une entreprise de paysagiste se conjuguent au pluriel. Cela commence nécessairement par la réalisation d’un bilan de compétences. Il permet de déterminer les capacités de l’entrepreneur ainsi que les différents potentiels qu’il pourra transférer à son futur personnel. Selon ses expériences et ses qualifications, le créateur doit ensuite trouver un concept innovant pour se démarquer de la concurrence. Il peut se distinguer par ses outils de travail, par ses formules ou à l’aide des services proposés.

Bien sûr, avant de concrétiser quoi que ce soit, il est essentiel de procéder à une étude marché pour analyser la viabilité du projet. Aussi, cela permettra d’identifier les besoins des clients et l’offre des concurrents. Les données recueillies à l’issue de cette opération seront utilisées pour réaliser un business plan. Celui-ci présente les stratégies de développement et les résultats financiers prévisionnels. En général, les créateurs se servent de ce document pour convaincre les éventuels investisseurs à prendre part au lancement des activités.

Après avoir réuni les fonds, l’entrepreneur pourra ensuite accomplir les démarches administratives en commençant par choisir un statut juridique. De nombreuses formes juridiques existent pour monter une entreprise de création ou d’entretien d’espace vert. Dans tous les cas, cela nécessite une inscription au MSA.

Obtention du Kbis : l’étape finale qui confirme la création d’une entreprise

Une entreprise de paysagiste, lorsqu’elle propose uniquement des services d’entretien et de création d’espaces verts, est considérée comme une société commerciale. Ainsi, elle doit figurer au RCS. À l’issue de la procédure d’immatriculation, l’entrepreneur recevra ensuite les premiers exemplaires de Kbis.

Signé par la greffe du tribunal, le Kbis est le seul document attestant l’existence juridique de la structure. Il rassemble toutes les informations essentielles inscrites au RCS, comme la dénomination sociale de l’entreprise, l’identité du dirigeant ou encore les coordonnées des représentants légaux.

Cette pièce est indispensable pour réaliser de nombreuses démarches administratives au nom de l’enseigne. À titre d’exemple, sa présentation est requise lors de l’achat de différents matériels auprès des fournisseurs. Cette attestation doit aussi accompagner l’ensemble des documents nécessaires à l’ouverture d’un compte professionnel. De la même manière, il doit intégrer les dossiers de candidature à un appel d’offres.

Pour être opposable ou faire foi de certaines formalités, l’extrait doit dater d’au moins trois mois. L’entreprise peut évidemment obtenir un Kbis en adressant une demande auprès de la greffe. Cette opération peut être effectuée en ligne, via un site spécialisé.

 

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire