Conseils pratiques pour aménager ses combles en pièces à vivre

aménager ses combles en pièces à vivreTransformer ses combles en pièce à vivre est la meilleure option qui s’offre à vous pour optimiser l’espace de la maison. De l’idée au projet en passant par l’isolation, la déco et la demande d’autorisation d’aménagement de combles, voici les infos clés d’un aménagement de combles réussi, pour une pièce sous les toits, lumineuse, confortable et optimisée.

Respecter une surface minimale

Pour aménager ses combles en pièce à vivre, les combles doivent présenter des caractéristiques géométriques minimales. En règle générale, la surface et le volume habitables d’un logement doivent être de 14 mètres carrés et de 33 mètres cubes au moins par habitant, en référence au Code de la construction et de l’habitation qui définit les règles applicables aux constructions neuves. Faire appel à un professionnel de l’aménagement de combles est le plus indiqué pour garantir la mise en œuvre et l’aboutissement de votre projet. Celui-ci pourra aussi trouver des solutions techniques adaptées si les combles en l’état ne permettent pas de satisfaire à ces limites.

Les règlementations légales liées à l’aménagement des combles

Les travaux d’aménagement des combles offrent différents cas pratiques. Concrètement, si aménager ses combles en pièce à vivre implique une création de surface de plancher supérieure à 20 mètres carrés, il sera nécessaire de demander un permis de construire pour aménagement d’un comble. Ce seuil est relevé à 40 mètres carrés dans le cas où le terrain se situe en zone urbaine, à moins que la surface totale de la maison après travaux dépasse les 170 m², auquel cas le permis de construire sera obligatoire ainsi que le recours à un architecte. Les travaux d’aménagement des combles n’engageant aucune modification extérieure ni création de surface de plancher (le simple ajout d’un escalier d’accès par exemple) ne nécessitent aucune formalité. Pour tous les travaux qui ont pour but de modifier uniquement l’aspect extérieur de la maison (installation de fenêtres de toit ou des lucarnes), une déclaration de travaux est amplement suffisante.

Miser sur une bonne isolation

Dans le cadre de l’aménagement des combles, l’isolation est un point essentiel. Une bonne isolation garantit un confort thermique optimal en hiver comme en été ainsi que des économies d’énergies et des frais de chauffage. L’isolation peut être réalisée depuis l’intérieur (en fixant un isolant recouvert par exemple de plaques de plâtre) ou depuis l’extérieur en fixant sur la charpente des panneaux d’isolant conçus pour recevoir la couverture. L’isolation extérieure permet de conserver l’apparence de la charpente, mais nécessite de défaire la toiture contrairement à l’isolation par l’intérieur. Une fois de plus, ces travaux doivent être confiés à un spécialiste.

Privilégier la luminosité et l’accès

En dehors de l’isolation, la luminosité et l’accès sont des aspects primordiaux pour aménager ses combles. Dès le début du projet, il faut prévoir assez d’ouvertures (fenêtres de toit) pour obtenir une pièce assez lumineuse. Ces ouvertures peuvent être soumises à des autorisations (permis de construire en respect des distances avec les autres constructions) que vous devrez en prendre compte dès le début du projet. Pensez aussi à l’accès qui doit être aisé, sûr et qui va permettre d’amener et d’évacuer vos meubles. Le choix de l’escalier doit se faire en accord avec le niveau de fréquentation de la pièce.

The following two tabs change content below.
Sonya

Sonya

Sonya, cette jeune maman, vous parlera de sa passion pour les loisirs créatifs. Elle vous livrera également quelques astuces simples d’art de vivre qui vous permettront d’harmoniser votre vie quotidienne à la maison. N’hésitez pas à réagir à ses publications ou bien à prendre contact si vous avez également des astuces à partager.



Ajouter un commentaire