Comment préparer son jardin pour l’hiver ?

Préparer son jardin pour l'hiver

Alors que nous sommes encore en automne, les températures commencent déjà à dégringoler. Une chose est sûre, l’hiver approche et il va falloir s’y préparer ! Pour pouvoir à nouveau profiter de votre jardin au retour des beaux jours, il convient de prendre quelques précautions. Voici quelques astuces pour préparer votre jardin pour l’hiver.

Les plantes

Le froid et les plantes ne font pas toujours bon ménage. Certaines plantes ne supportent pas du tout les basses températures. D’autres, les plantes vivaces, peuvent rester en place tout l’hiver mais nécessiteront tout de même une protection : voile d’hivernage, cloche de forçage, etc. Si elles ne présentent aucun intérêt ornemental, vous pouvez les tailler jusqu’à 5 cm du sol.

Avant l’hiver, il est également recommandé d’aérer le sol. Pour cela, 2 méthodes possibles : le bêchage et le griffage. Cela vous permettra par la même occasion de vous débarrasser des mauvaises herbes. Une fois le sol aéré, vous pourrez le pailler. Utilisez un paillis organique à répartir sur le sol et autour de vos plantations.

Vers la période de janvier-février, il sera enfin temps de vous pencher sur vos prochaines cultures. Pour redémarrer cette saison du bon pied, n’hésitez pas à revoir les plans de votre jardin ou de votre potager. C’est également le moment idéal pour planifier vos prochaines cultures.

Le mobilier

Cet été, vous avez profité de votre jardin grâce à votre mobilier extérieur : vous avez dîné sur la table de la terrasse ; les enfants ont joué sur leur trampoline ou leur balançoire, etc. Maintenant qu’il fait froid, tous ces équipements vont rester inutilisés pendant plusieurs mois.

Pour éviter qu’ils ne se détériorent à cause du froid et des intempéries, pensez à les ranger et/ou à les protéger. Si possible, mettez votre salon de jardin à l’abri, dans votre garage par exemple. Pour plus de précautions, vous pouvez également les recouvrir avec une bâche.

Ce qui ne peut pas être démonté devra cependant rester dans le jardin. Dans ce cas, avant le retour des beaux jours, pensez à bien vérifier leur état. Si besoin, resserrez quelques vis, passez un coup de chiffon et réparez les éléments qui en ont besoin.

La piscine

Si votre piscine est destinée à passer l’hiver à l’extérieur, elle aussi va avoir besoin de quelques préparations. C’est le cas pour les piscines enterrées mais également pour certains modèles de piscines hors sol qui ne peuvent pas être facilement démontées.

L’hivernage d’une piscine va vous permettre de conserver une eau propre tout l’hiver. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de la vider complètement, ce qui pourrait être préjudiciable pour votre liner. Quand les températures approchent des 12°C, il est temps de faire hiverner votre piscine.

Pour cela, vous aurez le choix entre 2 méthodes d’hivernage :

  • Passif : effectuez un traitement de choc de l’eau puis videz-la partiellement. Le niveau de l’eau doit se situer en-dessous des systèmes de filtration. Versez un produit anti-gel et installez des flotteurs, des gizmos et des bouchons d’hivernage ;

  • Actif : l’eau continue d’être filtrée tout l’hiver, mais moins fréquemment. Le temps de filtration nécessaire dépend de la température extérieure : divisez la température par 3 (9°C = 3 heures ; 6°C = 2 heures ; etc.). Si la température passe sous les 0°C, il faudra filtrer l’eau en continu pour ne pas qu’elle gèle.

Dans les régions au climat doux, l’hivernage actif est suffisant. Par contre, dans les régions les plus exposées au froid et au gel, il faudra impérativement passer par un hivernage passif.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire