Les matériaux isolants alternatifs

Isolation thermique avec du chanvre en panneauLes matériaux isolants les plus courants sont la laine de verre et la laine de roche. Ces derniers, malgré leur efficacité sur de nombreux plans, présentent beaucoup inconvénients, dont par exemple, le risque d’inhalation de particules lors de leur mise en place par les artisans. Il existe pourtant des alternatives, peu connues du public, qui permettent d’éviter ce type d’écueil en offrant des propriétés isolantes similaires. Voici donc une présentation de deux nouveaux composants utilisés pour réaliser l’isolation des structures.

Le chanvre en panneaux

Le chanvre est un matériau utilisé en Europe depuis la nuit des temps. Depuis un certain temps, il regagne progressivement ses lettres de noblesses et est utilisé pour fabriquer du papier, de l’huile mais aussi des vêtements. Sa culture est bénéfique pour les sols, qu’il n’appauvrit que très peu. L’industrie du chanvre se porte très bien au niveau international  et s’oriente aujourd’hui vers la fabrication de matériaux d’isolation. Contrairement à la laine de verre, le chanvre ne présente pas de menace pour la santé en ce qui concerne sa pose et sa fabrication. Il possède même d’incroyables propriétés de régulation de l’humidité sans perdre en isolation thermique. Il permet donc d’offrir un foyer sain et aéré. Finalement, il est tout à fait recyclable et n’est que rarement attaqué par les insectes, puisqu’il ne contient pas d’albumine.

Pour ceux qui s’intéressent à l’isolation thermique et à la façon de l’optimiser, le site quelleenergie.fr regorge d’informations intéressantes : à visiter sans modération.

Le liège en panneaux

Le liège expansé est un matériau d’origine 100% naturelle qui est de plus en plus utilisé pour l’isolation de différents types de structure, particulièrement en ce qui concerne l’isolation phonique ou sonore. Il est obtenu à partir du chêne liège, une espèce de chêne qui pousse traditionnellement dans le sud de l’Europe et sur le pourtour de la méditerranée. Ce dernier est transformé en micro granulés, que l’on soumet à un traitement à base de vapeur pour l’expanser. Ce matériau est particulièrement écologique : dans son processus de fabrication n’intervient que 5% d’électricité, soit un pourcentage dérisoire. Le reste de l’énergie nécessaire à sa fabrication provient de la biomasse. Les propriétés du liège ainsi conditionné en plaques sont nombreuses : il ne peut pas pourrir, même en milieu humide, il s’enflamme très difficilement et absorbe un spectre sonore assez conséquent. Il est parfaitement adapté, par exemple, à un studio d’enregistrement ou à une petite salle de spectacle.

Brefs, les matériaux d’origine naturelle se révèlent très efficaces sans souffrir des contraintes qui existent chez d’autres éléments plus synthétiques. Il est très probable de les voir gagner l’estime d’un nombre croissant d’artisans dans les années à venir.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire