Abattre une cloison : nos conseils pratiques

construction-19696_960_720Vous avez décidé de faire quelques petits travaux et d’abattre cette cloison qui coupe votre pièce ? Si cette opération est courante et plutôt facile à réaliser, il est tout de même important de prendre quelques précautions et de suivre certaines règles pour faire les choses proprement.

Travail préparatoire : vérifications et protection de l’habitation

Avant d’entamer la destruction de votre cloison, vous devez impérativement vous assurer qu’il ne s’agit pas en fait d’un mur porteur. Plus épais qu’une simple cloison, les murs porteurs ont une épaisseur de 20 à 30 cm, produisent un son plein lorsqu’ils sont frappés et sont notés comme tels sur le plan de votre logement.

Vérifiez également, à l’aide de votre détecteur de métaux, qu’il y a présence de câbles ou de canalisation dans la cloison, une corniche ou une plinthe. Si c’est le cas, votre abattage nécessitera le déplacement de ces canalisations ou câblages.

Vous devez également étayer votre mur, c’est-à-dire poser des étais en métal du sol au plafond, afin d’éviter tout affaissement de plafond ou de plancher.

Avant de commencer, pensez également à protéger votre sol proche de la cloison avec des bâches et couvertures, afin de recueillir les gravas et amortir leur choc. Portez vos chaussures de protection pour écarter tous risques d’accidents.

La préparation du matériel

Vous trouverez votre matériel professionnel dans des magasins spécialisés ou en ligne via un fournisseur de fournitures industrielles.

Pour l’abattage de votre cloison, vous aurez besoin de :

– Des sacs poubelle

– Des gants de protection

– Des chaussures de sécurité

– Un marteau

– Une tronçonneuse (à disque)

– Des étais

– Un détecteur de métaux

– Des couvertures et bâches

– Un aspirateur professionnel

L’abattage de la cloison point par point

Vous devez identifier les matériaux qui composent votre cloison avant de l’abattre.

Si la cloison est en panneaux de plâtre, il suffit de repérer les rails de maintien des panneaux puis de les dévisser et retirer le plâtre. Très simple.

En revanche, si votre cloison est en briques, carreaux de plâtre ou parpaings, les choses se corsent et c’est là qu’il faut utiliser les grands moyens. Il faut donc découper au plus près du plafond. Il faut ensuite desceller les briques, parpaings ou carreaux avec un marteau, toujours en partant du haut de la cloison.

Avec vos gants de protection, prenez soin de retirer tous les isolants et de les mettre dans des sacs poubelle. A la fin de l’opération, passez l’aspirateur pour retirer tous les gravats. Petit conseil : ne retirez pas vos gants de protection pour ramasser les gravats car ces derniers peuvent être très coupants.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire