• accueil > Immobilier > Une maison neuve, les défis et les bénéfices d’être propriétaire

Une maison neuve, les défis et les bénéfices d’être propriétaire

Acheter une maison est le rêve d’un grand nombre de Québécois. Certains se pressent de trouver une propriété pour ne plus dépenser l’argent d’un loyer «dans le vide», mais plutôt pour l’investir dans un bien immobilier.
D’autres ont simplement hâte d’avoir un chez-soi ou cherchent un endroit stable pour élever une famille. Cette tendance est particulièrement visible en périphérie de Montréal : par exemple, de plus en plus de maisons neuves sur la Rive-Sud se retrouvent sur le marché.
Peu importe les raisons pour lesquelles l’accès à la propriété est convoité, il importe pour les futurs propriétaires de bien connaître tous les bénéfices, mais aussi toutes les responsabilités qui accompagneront leur nouveau statut.

Aspect monétaire

Une des raisons les plus citées pour devenir propriétaire est la possibilité d’investir son argent dans un patrimoine bâti, plutôt que de simplement le dépenser pour payer un loyer.
Effectivement, l’argent servant à payer le prêt hypothécaire peut être récupéré au moment de la vente, et la maison elle-même peut servir de garantie afin d’obtenir un prêt pour financer d’autres projets.
Un prêt hypothécaire comporte aussi l’avantage de stabiliser les dépenses mensuelles reliées au logement. Alors que les loyers sont tributaires des augmentations dictées par le marché, les paiements d’hypothèque peuvent être stabilisés en négociant le taux d’intérêt lors de la signature. Cela permet aux propriétaires de mieux prévoir leur budget.
Par contre, l’accès à la propriété exige un investissement initial important, qui n’est pas à la portée de tous. Pour trouver une propriété correspondant à leur pouvoir d’achat, de plus en plus de ménages se tourne vers des habitations en banlieue de Montréal, telles que les maisons neuves à Repentigny, par exemple.
Les propriétaires de maisons doivent aussi prévoir un montant supplémentaire pour couvrir les frais d’entretien et les réparations de la propriété.

Les responsabilités

En tant que locataire, un individu n’a pas son mot à dire sur l’entretien de l’immeuble qu’il habite. Bien qu’il ait des recours pour exiger un entretien minimal de la part de son propriétaire, il n’exerce pas de contrôle sur le programme d’entretien de l’immeuble dans lequel il réside.
Le propriétaire d’une maison profite de plus de liberté et il est en mesure de contrôler l’entretien de son habitation : la qualité des matériaux, la fréquence de l’entretien, le choix de la main-d’œuvre, etc.
Par contre, il a aussi la responsabilité de garder sa propriété en bon état. Un propriétaire qui néglige l’entretien de son habitation court le risque de voir la valeur de revente diminuer avec les années, ce qui pourrait affecter la rentabilité de son investissement.
En étant propriétaire d’une maison, chaque ménage accepte aussi la responsabilité de garder son terrain en bon état, de payer les taxes scolaires et foncières et de respecter les règlements municipaux concernant leur propriété.

Une question de choix

En bref, être propriétaire ou locataire est vraiment un choix basé sur les préférences personnelles de chaque individu. Il s’agit de trouver l’équilibre qui vous convient le mieux entre liberté et responsabilité.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire