Maçonnerie : quels matériaux pour monter un mur?

mur

Les matériaux de maçonnerie sont très nombreux. Pour les choisir, il faut avant tout prendre en compte les caractéristiques du chantier. Murs porteurs, murs de soutènement, cloison, chacune de ses configurations accepte des matières différentes. Ensuite, il faut tenir compte du type de travaux à entreprendre. S’il s’agit d’une nouvelle construction, choisissez-les en fonction du style architectural recherché. Mais en rénovation, adaptez-les selon le bâti existant. Mais il faudra également vérifier leur performance, leur solidité et leur capacité d’isolation.

Les matériaux de maçonnerie les plus traditionnels

En matière de maçonnerie, le bloc de béton est un choix de référence. Pour cause, sa réalisation est connue de tous les artisans et professionnels du bâtiment. De plus, il est adapté à tout type de construction. Ainsi, il peut bien permettre de construire une structure porteuse ou des éléments annexes. Mais il sert aussi à la construction d’un muret, d’un garage, d’une pièce annexe ou d’une piscine. Pour se convenir aux différentes caractéristiques de la maison, le bloc de béton peut prendre différentes formes. Vous avez donc le choix entre :

  • les agglos creuses alvéolées pour le montage des murs
  • les agglos d’angle pour le chaînage des angles
  • les blocs linteaux pour le chaînage horizontal

Mais il y a également la brique en terre cuite connue pour sa grande polyvalence. En fonction du type de mur à réaliser, on peut choisir entre la brique pleine, la brique plâtrière, la brique creuse et la brique perforée. Sinon, optez pour la pierre qui allie charme et authenticité. C’est d’ailleurs le matériau idéal pour les amateurs de rusticité. De plus, plusieurs types de pierres existent pour ne citer que la pierre naturelle et la pierre de taille. En tout cas, la construction d’un mur doit être confiée à un professionnel. Il est alors recommandé de contacter ce maçon dans le Périgueux. Il maîtrise tous les aspects du bâtiment pour réaliser la structure de vos rêves.

Les matières à haute performance thermique

Si vous recherchez la légèreté et la maniabilité, optez pour le béton cellulaire. Adapté à l’édification des murs, il présente une certaine résistance à la compression. Il assure aussi un rôle isolant thermique pour décharger l’enveloppe isolante. En revanche, il est sensible aux risques de fissures s’il n’est pas monté correctement. Il convient donc de confier les travaux à maçon. D’autant plus que la fixation sur un béton cellulaire doit être réalisée à l’aide d’un scellement chimique.

Mais vous pouvez aussi choisir la brique monomur fabriquée à partir de terre cuite. Plus épaisse que la brique traditionnelle, elle présente des propriétés plus étendues et constitue une matière isolante à part entière. Par ailleurs, elle résiste aux contraintes mécaniques et est utilisée pour les gros œuvres. Toutefois, son prix d’achat est très élevé et sa mise en œuvre demeure technique. Sans oublier son isolation phonique très médiocre.

Une dernière alternative aux matériaux traditionnels est les matières écologiques. Vous pouvez ainsi choisir entre la brique crue ou le bois. Ces derniers prennent de plus en plus de place dans le monde de la construction. De plus, ils sont particulièrement intéressants du fait qu’ils sont biosourcés.

The following two tabs change content below.

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.