Contrat maison vide : de quoi s’agit-il ?

Contrat maison videLa facture énergétique est l’un des points de dépense les plus importants pour la plupart des ménages. Il n’est pas étonnant à cet effet que les consommateurs soient toujours à la recherche de l’offre d’électricité ou de gaz la moins chère. Ce besoin de trouver un tarif d’énergie plus attrayant se vérifie également chez les propriétaires d’un bâtiment inoccupé, mais souhaitant souscrire à une offre de contrat maison vide.

Qu’est-ce qu’un contrat maison vide ?

Un contrat maison vide est une souscription à un contrat d’électricité ou de gaz où le propriétaire ne paye pas de frais d’abonnement. Étant donné que ce type de contrat peut être accompagné par d’autres spécificités en fonction du fournisseur, il convient de recourir à un comparateur énergie.

Un contrat maison vide est vivement conseillé pour les propriétaires ayant une résidence inoccupée. Cette alternative a un double avantage. D’un côté, elle permet à la maison inoccupée de disposer d’un compteur actif. De l’autre côté, elle permet aux propriétaires de ne pas s’acquitter d’un montant important pour la réouverture du compteur.

Cependant, il faut remarquer que le tarif de l’électricité ou gaz relatif à un contrat maison vide est plus cher qu’une offre classique. Par ailleurs, tous les fournisseurs ne disposent pas de cette forme de contrat. Certains mettent à disposition des consommateurs un rabais des acomptes mensuels durant la période d’inoccupation du lieu.

A quel moment souscrire un contrat maison vide ?

Il vous est conseillé d’opter pour un contrat maison vide pour 2 cas particuliers.

  • Maison vacante entre deux locataires

Il est fréquent qu’un propriétaire se tourne vers un contrat maison vide lorsque sa maison est inoccupée entre 2 baux.

  • Réalisation de travaux dans le logement

Il est également permis de recourir à ce type de contrat d’énergie après l’achat d’une maison nécessitant des travaux de réhabilitation.

Pour que votre maison soit toujours alimentée en énergie durant une période d’inoccupation, il est judicieux de continuer à souscrire un contrat d’énergie avec un fournisseur de votre choix. Comprenez qu’une maison n’ayant pas un contrat d’énergie avec un fournisseur risque de subir une fermeture de compteur effectuée par le gestionnaire de réseau de distribution. De plus, le propriétaire doit payer les frais relatifs à cette opération. C’est également le cas pour une demande de réouverture de compteur lorsque la maison va être utilisée. Pour éviter ces situations engendrant des dépenses inutiles, la souscription à un contrat maison vide est la meilleure solution.

Souscriptions à un contrat maison vide

La souscription à un contrat maison vide est simple puisque les démarches sont plus ou moins identiques à celles d’un contrat classique. Vous devez commencer par sélectionner le fournisseur d’électricité ou de gaz proposant une offre adaptée à vos besoins. Pour vous retrouver parmi les offres sur le marché, il suffit que vous utilisiez un comparateur énergie afin de faciliter votre choix.

Une fois que votre choix est fixé, vous devez avertir votre futur fournisseur de votre envie de souscrire un contrat maison vide. En général, vous pouvez faire votre demande en ligne. Ayant pris connaissance de votre demande, le fournisseur vous invitera à lui fournir quelques informations et documents. Pour un contrat maison vide, vous devez indiquer l’adresse exacte du logement qui va profiter du contrat. Votre fournisseur vous demandera également de lui préciser la date à laquelle vous souhaitez que le contrat prenne effet. Vous devez aussi lui fournir la référence de votre compteur ainsi que le code EAN qui est mentionné sur votre facture. Le fournisseur réclamera les relevés d’index. Enfin, vous devez indiquer la nature de votre compteur, ouvert ou fermé.

Résiliation d’un contrat maison vide

Comme toute souscription auprès d’un fournisseur d’énergie, vous avez le droit de résilier votre contrat maison vide à tout moment.

Si vous suspendez le contrat parce que vous avez trouvé un nouveau locataire et que celui-ci va s’acquitter des charges liées aux dépenses énergétiques, vous devez juste réaliser une simple résiliation. Dans le cas où vous allez occuper la maison à la fin des travaux de rénovation, vous pouvez continuer à être affilié au même fournisseur. Celui-ci va juste enlever la mention « maison vide ». Par conséquent, il va vous inviter à souscrire à une offre correspondant à vos habitudes de consommation.

En général, quelle que soit la raison de la résiliation du contrat maison vide, votre fournisseur va procéder à un réel décryptage de vos compteurs. Cette procédure est obligatoire afin qu’il puisse déterminer vos dépenses énergétiques au cours de la période d’inoccupation. Il va par la suite vous faire parvenir une facture de clôture.

Depuis l’ouverture du marché énergétique en 2007, les consommateurs ont un large choix de tarif grâce à l’avènement d’autres fournisseurs qui viennent concurrencer Engie et EDF. Vous pouvez donc réaliser des économies importantes en comparant les offres de contrat maison vide proposées par les trentaines de fournisseurs en France. Pour que votre recherche soit plus rapide et moins fastidieuse, il suffit de passer par un comparateur énergie pour dénicher la meilleure offre.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire