Tout savoir sur le ramonage de cheminée

ramonage de cheminéeLe ramonage de cheminée est un processus indispensable à mettre en place avant que n’arrive la saison hivernale. Pour rester en sécurité, les particuliers doivent faire ramoner le conduit. Cette procédure est soumise à des règles juridiques, mais elle constitue également un devoir. Comment s’y prendre ?

Ramonage : pourquoi est-ce indispensable ?

Pour se protéger du froid, il faut disposer d’une cheminée fonctionnelle avec un conduit opérationnel. En ramonant, les propriétaires et locataires s’assurent d’utiliser un équipement optimal qui n’est pas encrassé. En effet, une période inactive assez longue peut abîmer le système de la cheminée à cause de la suie et des dépôts qui viennent s’y accumuler.

Pour assurer la durabilité, l’efficacité et la performance du dispositif, il est nécessaire de procéder à un décrassage. Dans cette optique, on peut confier ces travaux à l’entreprise de ramonage K.Miguel . Cette dernière propose différentes prestations en la matière pour satisfaire les usagers.

Une fois que le conduit est bien nettoyé, les habitants du foyer pourront profiter d’un meilleur rendement et d’un meilleur tirage de ce dispositif de chauffage. Ce qui permet de passer l’hiver en toute sérénité.

Ainsi, cette opération revient à assurer la sécurité du logement tout en réalisant des économies d’énergie.

Afin d’en apprendre plus sur les techniques de ramonage, recueillez des informations sur la plateforme  https://www.immoz.info/ par exemple.

A quel moment faire le ramonage ?

Le ramonage de cheminée est régi par divers textes de loi depuis les règlements sanitaires jusqu’aux arrêtés municipaux. L’essentiel à en retenir, c’est que cette opération est obligatoire. Elle est à réaliser une ou deux fois dans la même année, en tenant compte de la période d’usage de la cheminée, de l’insert ou du poêle. En règle générale, les diverses installations de chauffages qui fonctionnent par l’intermédiaire de combustibles solides ont besoin de deux nettoiements manuels. Ceux qui fonctionnent aux combustibles gazeux ne nécessitent qu’un seul nettoyage par an.

Pour assurer la netteté du conduit, l’expert recourt parfois à un hérisson en métal ou en nylon dans le cadre du ramonage mécanique.

Le particulier peut également procéder à un ramonage chimique qui vient en complément du premier type de nettoyage et qui se réalise à l’aide de bûches à brûler.

Il ne faut pas non-plus omettre le débistrage qui complète l’entretien classique et qui vise en l’élimination des couches de dépôts appelées « bistres ». Ces dernières ressemblent à du feu de goudron Cette mesure n’est pas urgente mais devient nécessaire dix ans après l’installation de la cheminée.

Qui solliciter pour le ramonage de cheminée ?

Pour assurer le ramonage de cheminée, l’expertise d’un professionnel est vivement conseillée. Les foyers qui rencontrent des problèmes d’encrassement avec leur cheminée peuvent se tourner vers une entreprise professionnelle telle que K. Miguel.

Ce choix s’effectue selon les qualifications professionnelles de l’entreprise. Optez pour une qui détienne une certification, notamment un agrément lui permettant d’exercer.

De même, vous devez savoir que suite à l’entretien de la cheminée, les professionnels sont tenus de remettre un certificat aux habitants. Ce papier constitue une garantie auprès de l’assureur en cas de sinistre.

Ce travail est parfois aussi assuré par des chauffagistes ou des sociétés de vente de combustibles. Dans certains cas, ce sont les installateurs de cheminée et les entreprises de couverture qui s’en chargent. Certains travailleurs itinérants peuvent démarcher des clients pour effectuer ce travail.

Seulement, la loi est claire : le ramonage de cheminée ne doit être exécuté que par une entreprise professionnellement qualifiée ou par des artisans ramoneurs dont elle serait responsable.

The following two tabs change content below.
Arnaud

Arnaud

Arnaud, travail dans l'immobilier, il vous donnera de précieux conseils pour réussir votre transaction immobilière (vente, achat, location, financement). Il abordera également des sujets liés à la construction écologique et aux économies d’énergie.



Ajouter un commentaire