Gestion locative : les meilleures attitudes pour minimiser le risque d’impayé

La gestion locativeL’investissement immobilier peut constituer la source de revenus principale, mais c’est également une solution pour arrondir ses revenus et préparer sa retraite. Dans tous les cas, les loyers constituent le retour sur l’investissement, c’est pourquoi les loyers impayés risquent de diminuer considérablement les revenus des bailleurs. Voici plusieurs attitudes à adopter pour minimiser le risque de loyers impayés.

Être exigeant sur le dossier de location

Avant de signer le bail, vous devrez passer plusieurs étapes dont la visite du bien, les échanges avec les futurs locataires et la réception d’un dossier de location. Ce dernier comprend la pièce d’identité du locataire, un justificatif de situation professionnelle, un avis d’imposition et un justificatif de revenu. Les documents peuvent varier selon la situation de chaque personne, mais dans les grandes lignes il s’agit de recevoir les documents nécessaires à la signature du bail. Ensuite, il convient procéder à une vérification pour ne pas se retrouver plus tard à gérer des documents falsifiés.

A ce stade, les experts conseillent de refuser les dossiers incomplets, quelle que soit l’excuse du locataire. C’est très important, car si vous signez le bail sans avoir la totalité des justificatifs nécessaires, vous êtes exposé au risque de loyers impayés. Cependant, selon votre situation et votre agenda, vous ne pourrez pas gérer votre projet de A à Z et vous occuper vous-même de tous les démarches. A ce moment-là, il vaut mieux confier les démarches à une agence immobilière spécialisée dans la gestion locative telle que Thierry Immobilier à Nantes.

Pour tous les investisseurs, l’agence prend en charge toutes les démarches liées à la gestion locative à Nantes, dont l’estimation du loyer, l’organisation des visites du bien, la constitution du dossier de location et la préparation du bail.

Comment sélectionner le locataire sérieux et solvable ?

Pour trouver un locataire sérieux qui paye ses loyers tous les mois et en respectant les délais, les premiers échanges avec lui ne suffisent pas. On a souvent l’impression que la personne est de bonne foi, alors que ce n’est pas le bon relationnel qui garantit le paiement des loyers. Dans l’idéal, il convient connaître les revenus de votre futur locataire et s’assurer qu’ils sont trois fois supérieurs au montant du loyer. Il est également important de privilégier les personnes ayant une situation stable, soit un contrat à durée indéterminée.

Souscrire une assurance pour vous protéger contre les loyers impayés

Malgré le dossier complet et le revenu suffisant, il peut arriver que certains locataires perdent leur travail ou s’endettent pour différentes raisons. A ce moment-là, il vaut mieux souscrire une assurance loyers impayés dès le départ. Cela demande un investissement, mais vous permettra de récupérer les loyers en situation de force majeure.

Relancer dès que le délai de paiement n’a pas été respecté

Dès que votre locataire a dépassé le délai prévu dans le bail, il est important d’adopter le meilleure attitude pour récupérer le loyer en question et éviter que cela se reproduise. La première démarche consiste à relacer par email ou par téléphone. De nombreux locataires ont tendance à oublier le délai et c’est à ce stade que vous pouvez résoudre le problème.

Cependant, si ce n’est pas le cas, relancez également par une lettre recommandée avec accusé de réception et, si vous n’avez pas de nouvelles, vous pouvez entamer les même relances auprès du garant. Si aucune de ces méthodes ne donne des résultats, vous êtes conseillé à solliciter un huissier qui prendra en charge les démarches d’expulsion.

The following two tabs change content below.
Arnaud

Arnaud

Arnaud, travail dans l'immobilier, il vous donnera de précieux conseils pour réussir votre transaction immobilière (vente, achat, location, financement). Il abordera également des sujets liés à la construction écologique et aux économies d’énergie.



Ajouter un commentaire