Comment avoir un marquage au sol réussi ?

marquage au solAfin d’assurer la sécurité des travailleurs et des visiteurs, certains lieux de travail comme le cas des usines, des chantiers de construction ou des entrepôts nécessitent un aménagement des signalisations au sol de temps en temps. Des normes spécifiques doivent être mises en place pour éviter les risques d’y  de travail. Le marquage au sol fait partie des dispositifs sécuritaires obligatoires, car son but est de circonscrire les différentes zones de travail grâce à des couleurs spécifiques et des signaux. La signalisation au sol est donc une balise qui permet aux travailleurs et aux engins de circuler dans les meilleures conditions. Cependant, des règles sont absolument à suivre quand on réalise un marquage au sol.

La réglementation du marquage au sol

Le marquage au sol au sein d’une entreprise suit une démarche particulière et sécuritaire soumise à une législation. Des règles conformes sont à respecter selon l’article R.125.3.1 mentionné au code de la construction. Une zone de débattement par exemple doit être distinguée par des rayures jaunes et noires s’ils s’ouvrent automatiquement. Cette signalisation peut aussi annoncer qu’un espace est engagé par des engins en raison d’une fréquence de passage importante.

Dans l’article 12 de l’arrêté du 4 novembre 1993, les zones présentant des dangers et obstacles doivent être marquées par des signalisations de couleur rouge et blanche ou jaune et noire. L’article 13 précise que les aires de passage doivent impérativement délimiter par des bandes jaune ou blanc.

Signalisation au sol : des couleurs conventionnelles

Le nuancier RAL laisse choisir les couleurs marquant la signalisation dans les entreprises industrielles ou de BTP. Chaque teinte procure une information claire et définie. Le rouge par exemple indique une restriction, car la zone présente un danger ou un interdit. La couleur orange indique une zone de manutention de produits chimiques et le jaune précise un avertissement.

Bien choisir les matériaux pour le marquage au sol

La procédure de signalisation au sol est une obligation pour chaque entreprise de construction. Il est donc indispensable de bien choisir des matériaux. Les modèles qui se posent aisément sont conseillés comme vous pourrez le voir sur le site http://www.marquage-au-sol.fr/. Il est important aussi que les matériaux choisis soient résistants et peut supporter des passages très fréquents des engins et piétons. Les peintures utilisées pour le marquage au sol ne doivent pas être choisies à la légère, car elles doivent également avoir une bonne adhésion avec le sol. Des types de peintures qui sont spécialement conçues pour des sols industriels existent déjà et sont recommandées.

Afin de bien réussir un travail bien fait et un traçage de façons rapides et efficaces, des appareils spécifiques garantissent des lignes idéales. Un petit traceur de ligne n’est pas conseillé, il existe des modèles très puissants qui peuvent traiter un nombre élevé par minute. Il faut garder en tête que le volume d’écoulement délimite le choix des buses de pulvérisation.

Il faut également garder à l’esprit que des traceurs de lignes à deux points donnent de bons résultats et est en mesure de traiter plus de deux couleurs. Un traceur de lignes avec plusieurs pistolets annonce que la pompe et le débit doivent avoir une quantité suffisante de ces derniers.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire