Chauffage électrique : quelles sont les solutions pour dépenser moins ?

radiateur à accumulationLe chauffage électrique reste indispensable mais il peut être très onéreux. En effet, le chauffage électrique représente encore aujourd’hui 70% des dépenses énergétiques surtout durant l’hiver. La facture d’électricité peut être salée surtout si le logement présente des problèmes d’isolation (pertes thermiques) ou encore si les équipements sont énergivores. Ajouter à cela faut-il également préciser que le prix de l’électricité n’a cessé d’augmenter et ce depuis l’année 2006. A la lecture de ces quelques lignes, on peut déjà penser que la solution la plus efficace serait d’abandonner le chauffage électrique. Simplement cette solution de faciliter n’est pas envisageable car le chauffage électrique reste indispensable. Aussi s’il n’est donc pas envisageable de s’en passer, il existe des solutions efficaces pour réduire les dépenses, voici donc quelques pistes pour dépenser moins.

Les travaux sur l’isolation du logement

Pour espérer alléger votre facture d’électricité, il faut s’attaquer à l’isolation du logement. En effet, l’isolation thermique est le premier facteur à prendre en compte lorsqu’il s’agit de réaliser des économies d’énergie, ce n’est donc pas un hasard si elle représente actuellement le type de travaux le plus réalisé dans les foyers Français. Pourquoi est un tel succès ? La réponse est simple, une bonne isolation thermique permet de réduire les pertes de chaleur dans la maison, les besoins en chauffage sont donc moins importantes. Pour se faire une petite idée, l’isolation des combles perdus ou aménagés permet de faire jusqu’à 30% d’économie sur la facture de chauffage, il en est de même sur l’isolation de la toiture (30%). Après les combles et la toiture, les murs également peuvent être isolés (25% d’économie sur la facture). Isoler le sol n’est pas très intéressant car l’économie réaliser est moindre (10% uniquement).

Avant de se lancer dans les travaux d’isolation, il est primordial de faire un Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Ce diagnostic doit être fait par un professionnel, c’est une étape essentielle pour bien localiser les zones (combles, murs, toiture, fenêtres) où la chaleur s’échappe, de déterminer les zones à traiter en priorité.  Pour pouvoir profiter pleinement de la qualité, de la performance des équipements de chauffage, un technicien de chauffage ou chauffagiste vous conseillera de ne surtout pas zapper les travaux touchant l’isolation de votre maison.

Radiateur électrique, le choix des équipements

Dans la famille des radiateurs électriques, on peut trouver : les radiateurs à inertie, les convecteurs, les radiateurs à accumulation, les panneaux rayonnants. Bien évidemment, l’énergie (électrique) utilisé par ces différents radiateurs, est le même, cependant et c’est le plus important, le confort thermique mais aussi et surtout les performances énergétiques ne sont pas les mêmes.

Autant vous dire de suite, qu’il est préférable d’éviter les convecteurs. Pour la simple et unique raison qu’il consomme beaucoup d’énergie. Le convecteur est le radiateur électrique basique, en plus d’être énergivore, il ne permet également pas d’optimiser le confort thermique. Si les convecteurs sont à proscrire, ce n’est pas le cas des radiateurs à accumulation et à inertie.

Un radiateur à accumulation  fonctionne sur le principe du stockage de la chaleur. C’est-à-dire que ce type de radiateur possède la faculté d’emmagasiner une quantité de chaleur pour ensuite la distribuer plus tard. L’intérêt majeur pour ce type de radiateur c’est qu’il consomme peu d’électricité. Il est également possible de bénéficier d’un abonnement spécifique, c’est-à-dire de tarifer la consommation électrique en heures pleines et heures creuses. Vous pouvez par exemple, mettre en marche votre radiateur durant les heures creuses et par la même occasion de bénéficier d’un tarif moins cher (-20% qu’en heures pleines). Les radiateurs à accumulation sont appréciés également à cause de la chaleur douce et confortable qu’ils procurent. Plus particulièrement, un radiateur à accumulation ne chauffe pas l’air ambiant mais directement les personnes et les objets avoisinants.

Enfin, un radiateur à inertie fonctionne un peu de la même manière qu’un radiateur à accumulation, c’est-à-dire qu’il stocke également de l’énergie mais par contre à moindre mesure. Confort thermique, consommation d’électricité, les performances sont les mêmes par contre la différence entre les 2 radiateurs se trouve donc au niveau de la capacité d’emmagasiner la chaleur.

Pour conclure, rappelons que même si vous optez pour un radiateur performant n’oubliez pas d’abord de traiter l’isolation de votre logement. L’isolation permet de retenir la chaleur créée par votre radiateur.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire