Allier éclairage et jardin écologique

Allier éclairage et jardin écologiqueLe jardin écologique constitue un petit point d’évasion personnel pour ceux qui aiment s’offrir de petites pauses dans un milieu naturel, au calme après une dure journée ou en fin de semaine. Le petit plus du jardin naturel est qu’il est accessible à tout moment ; pas besoin de se déplacer loin de son chez soi pour profiter d’un moment paisible. Par contre, il va déjà falloir créer le jardin, bien l’aménager, mais aussi l’entretenir.

Tout ceci n’est pas bien difficile si l’on a la main verte et si l’on désire vraiment s’offrir ce petit coin tranquille et naturel. Cependant, pour créer un jardin écologique, il est toujours possible de faire appel à l’expertise d’un jardinier-paysagiste. Mais mettre la main à la pâte est toujours plus gratifiant lorsque l’on est bien renseigné sur les principes du jardinage écologique et sur les idéaux en aménagement.

Les principes du jardin écologique

Pour créer un jardin écolo, il faudra partir du mot « écologique ». Les plantes, leur mode d’entretien, leur environnement doivent respecter certaines normes écologiques. Déjà, pour le choix des plantes, il faudra recueillir des pépinières ainsi que des jeunes plants mis en terre suivant des procédures écologiques. Il est donc préférable de s’approvisionner en plantes dans une jardinière bio ou écolo.

Ensuite, il vous faudra aménager votre terrain de la manière la plus naturelle qui soit. Le désherbage et le travail de la terre doivent être effectués avec des outils qui ne consomment pas en matière de carburant ; il faudra donc sortir les outils manuels tels que bêche et râteau. Pour les engrais et les pesticides, il va falloir procéder avec le compostage et les insecticides faits maison. Pour ce qui est de l’irrigation, il n’y a rien de mieux que de créer un système rotatif venant d’un point d’eau créé avec de l’eau de pluie.

Pourquoi allier éclairage et jardin écologique

Beaucoup de personnes préfèrent les jardins éclairés, car le jardin est aussi fait pour se détendre la nuit. Donc, l’éclairage peut bien être allié au jardin écologique si l’on veut, mais pour cela, il faudra penser écologique et trouver des éclairages adéquats. Par là, nous entendons éclairage alimenté par des sources d’énergie électrique naturelles : plaques photovoltaïques, éoliennes ou hydroliennes telles que vous trouverez sur www.electricite-et-energie.com. Ces modes d’éclairage écologique peuvent bien être alliés à un jardin naturel. Mais il faudra choisir des ampoules à basse consommation pour ces éclairages-là pour respecter encore plus le principe écologique.

Comment procéder ?

Pour mettre les éclaires écologiques dans votre jardin écologique, pensez à ne pas trop grouperles éclairages, qu’il s’agisse de lampadaire, de borne ou d’applique. Le principe serait de placer surtout des bornes sur les quatre côtés de votre jardin afin de ne pas trop perturber les plantes qui dans la nature sont supposées rester dans le noir la nuit tombée. Pour les éclairages élevés, il ne faudra pas en mettre plus de deux et il faudra les placer plus près du point d’eau que près des plantes groupées. Le mieux serait de placer le lampadaire dans un coin où l’on ne trouvera que du gazon.

En outre, pour ne pas encombrer le jardin écologique il faudra mieux encastrer les fils dans le sol. Toutefois, la meilleure façon de faire serait de choisir des lampes munies de plaques photovoltaïques. Comme cela, il n’y aura plus besoin d’incorporer un système électrique aux éclairages. Pour les plus écolos d’entre nous, les photophores ne sont pas à bannir, car déjà, elles ne consomment pas d’électricité,mais encore leurs lumières ne nuisent pas aux plantes la nuit.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire