Le détecteur incendie : comment l’installer ?

Le détecteur autonome de fumée (DAAF) a pour but de prévenir les habitants d’un logement d’un début d’incendie. Il émet immédiatement un signal d’alarme. Ceci permet d’éviter les incendies durant la nuit en réveillant les habitants endormis. Les détecteurs d’incendie doivent être munis du marquage CE et être conformes à la norme européenne NF EN 14604 relative aux dispositifs d’alarme de fumée. Pour une parfaite utilisation, le détecteur incendie doit être installé au plafond de chaque pièce d’un logement. Il peut être fixé près des escaliers dans le cas d’un logement à étage. Dès le mois de Mars 2015, chaque logement devra être équipé d’au moins un détecteur de fumée qui fera l’objet d’une déclaration auprès de l’assureur.

Bien installer un DAAF

Le détecteur de fumée émet une alarme lors d’un début d’incendie. La pression atmosphérique fait que la fumée se dirige automatiquement vers le haut. Le DAAF doit être installé sur le plafond au centre de la pièce. Si le plafond et les murs sont en biais, il faut qu’il soit fixé à environ un mètre du sommet du mur ou du plafond.. L’endroit où il est placé doit être facile d’accès afin que les habitants puissent changer les piles, tester l’appareil et effectuer l’entretien nécessaire.
Si vous choisissez de fixer un DAAF sur un mur, vous devez laisser un écart maximum de 30 cm avec le plafond. Il faut éviter de le placer vers les angles. Certains endroits sont à bannir pour installer un détecteur incendie. Les pièces dans lesquelles la température est inférieure à 4 degrés ou supérieure à 40 degrés ne peuvent être équipées. Pour les pièces humides ou à forte chaleur comme la cuisine et la salle de bains, il est préférable d’installer un détecteur de chaleur.

Les différents emplacements possibles

Certaines pièces d’un logement, comme la salle de bains ou les pièces peu ou trop ventilées ne peuvent recevoir un détecteur de fumée. La proximité avec les appareils de chauffage, les fenêtres ou les ventilateurs de plafond est également à proscrire. À partir de mars 2015, chaque logement devra comporter au moins un DAAF. Dans une maison, il est conseillé d’installer un DAAF à chaque étage ainsi qu’au sous-sol. La plupart des revendeurs de DAAF apportent des préconisations relatives à la sécurité des personnes :

 

  • Pour une sécurité de base, un détecteur de fumée doit être installé à proximité de chaque chambre, un à chaque étage, un près des escaliers qui jouent un rôle de cheminée en cas d’incendie et un dans la chambre d’un fumeur.
  • Pour une sécurité maximale, les occupants d’un logement devront installer un détecteur d’incendie dans chaque chambre occupée, un dans chaque pièce contenant des appareils électriques et un dans toutes les autres pièces du logement.
The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire