Où installer son climatiseur quand on est dans un appartement?

De plus en plus d’habitations s’équipent d’un climatiseur pour pallier aux fortes chaleurs de l’été. Pour une maison, il est facile d’installer un climatiseur. Mais qu’en est-il quand on habite dans un appartement? Quelles sont les règles à respecter quand on est locataire ou propriétaire ? Quels sont les types de climatiseurs adaptés? Explications.

wall-1801952_960_720

Propriétaire ou locataire: quelles sont les conditions à respecter?

En temps normal, un propriétaire d’appartement fait ce qu’il veut dans les parties privatives de son logement.

Il existe néanmoins, un règlement de copropriété qui permet de lister les obligations de chacun en ce qui concerne l’aspect des façades et des parties communes telles les entrées, ou les couloirs par exemple. En effet, certains climatiseurs nécessitent une unité extérieure qui peut dénaturer les façades.

Il est donc important de consulter ce règlement avant de commencer les travaux. Celui-ci prévoit (ou ne prévoit pas) une autorisation ou une interdiction de pose de climatiseur extérieur. Si vous êtes à l’avant-dernier ou au dernier étage, vous pouvez demander l’installation de l’unité extérieure en terrasse sur le toit de votre immeuble lors de réunion de copropriété.

Si vous êtes locataire, il faut obligatoirement demander une autorisation auprès du propriétaire avant d’installer une climatisation avec unité extérieure. Il est à la charge du celui-ci de faire le nécessaire au niveau administratif et de l’état des lieux.

Quelles peuvent être les contraintes pour les climatiseurs dans un appartement?

Tous les climatiseurs n’ont pas les mêmes caractéristiques. En effet, certains modèles comme les climatiseurs split nécessiteront une unité extérieure. Il est important de vérifier avant tout achat, les travaux à réaliser et être en accord avec le propriétaire et le règlement de copropriété.

Il est aussi recommandé de vérifier les coins où vous pourrez installer votre climatiseur. En effet, le fait d’avoir de l’air frais au-dessus des têtes deviendra vite désagréable et pourrait causer quelques soucis de santé. Il est donc nécessaire d’éviter de placer l’appareil au-dessus des canapés, tables, ou lit par exemple.

Quels sont les différents climatiseurs pour l’appartement?

Le climatiseur monobloc mobile

Le mieux pour éviter ces travaux, c’est d’investir dans un climatiseur mobile. Cet appareil est facilement déplaçable, peu onéreux et peut se ranger dans un placard. Il permet d’éviter de percer dans les murs pour faire passer une gaine: une simple fenêtre ouverte sur l’extérieur suffit ainsi qu’un panneau isolant et hermétique afin d’éviter les entrées d’air chaud et des parasites. Branchés sur prise électrique, ils sont une solution d’appoint pour les pièces ne dépassant pas 35m². En revanche, ils sont assez bruyants et peu économiques en air frais.

Si vous avez l’autorisation pour installer un climatiseur, vous pouvez opter soit pour un climatiseur monobloc fixe ou un climatiseur split ou multi-split.

Le climatiseur monobloc fixe

Le climatiseur monobloc fixe, comme son nom l’indique, est constitué d’un seul caisson. A l’intérieur de ce caisson se situent l’évaporateur, le compresseur et le condenseur. Il nécessite une sortie en façade vers une cour de 16 cm. Contrairement au climatiseur mobile, il ne gêne pas le passage, car il se fixe sur un mur intérieur. L’air extérieur et l’air intérieur ne sont pas mélangés grâce au système à double flux de l’appareil. Comme le climatiseur mobile, il ne rafraîchi que les pièces de moins de 35m² et sont prix n’est pas très élevé.

Le climatiseur split

Le climatiseur split comprend deux unités : une unité ou plusieurs (dans le cas d’un multi-split) à l’intérieur et une à l’extérieur. Les deux unités sont reliées par un circuit de tubes en cuivre. Ce type de climatisation permet de rafraîchir une ou plusieurs pièces de votre appartement.

Suivant le nombre de pièces, vous pourrez installer jusqu’à 9 unités intérieures programmables individuellement pour une seule unité extérieure.

Il se fixe au mur ou cachés par une paroi murale. C’est le système le plus performant pour rafraîchir au maximum ses occupants tout en faisant des économies d’énergie. Il peut rafraîchir une pièce jusqu’à 50 m². Il est aussi moins bruyant que la gêne acoustique se situe dans l’unité extérieure. Pour installer ce genre de produit, il vous faudra faire appel à un professionnel expérimenté.

Même si vous possédez l’autorisation nécessaire à cette installation, il vous faudra veillez à cacher au maximum l’unité extérieure, afin de ne pas gêner le visuel ni l’acoustique de vos voisins ou encore de dénaturer la façade. Pour éviter ce dernier désagrément, il existe des grilles de protection pour cacher votre climatiseur extérieur.




Ajouter un commentaire