• accueil > Immobilier > Investir à plusieurs dans l’immobilier : quel statut choisir?

Investir à plusieurs dans l’immobilier : quel statut choisir?

Investir à plusieurs dans un projet immobilier constitue une solution adaptée à de nombreuses situations que ce soit dans l’ancien ou dans l’immobilier neuf. Cela permet, par exemple, aux personnes qui désirent acquérir un appartement entre amis, en famille ou à deux (pour les couples qui ne sont pas encore mariés). Les particuliers qui optent pour ce mode d’investissement auront le choix entre plusieurs statuts. Ces derniers se déclinent en fonction de votre situation et de vos objectifs.

investir

Choisir l’Indivision pour acquérir un bien immobilier

Ceux qui souhaitent acheter à plusieurs un bien immobilier ont souvent recours à l’Indivision. En optant pour ce régime, les particuliers qui investissement collectivement dans ce genre de projet deviennent chacun un « co-indivisaire » et détiennent une partie du bien. Pendant l’acquisition du bien en question, le notaire rédige un acte sur lequel est inscrit le nom de tous les propriétaires ainsi que leurs parts respectives. Dans le cas où cette quote-part n’est pas mentionnée, l’appartement ou la maison détenue en indivision est censé appartenir à chaque associé de manière égale. Par ailleurs, la gestion, l’occupation, l’acquisition et la revente de ce bien immobilier dépendent d’un accord entre tous les « co-indivisaires ». Cela engendre parfois des complications, car si l’un des propriétaires n’est pas d’accord, la situation peut s’aggraver jusqu’à empêcher la location, la vente et l’occupation. À noter que dans le cas où l’un des indivisaires décède, sa part revient à ses héritiers. Ce régime peut être avantageux pour un couple. Cependant, avoir recours est déconseillé si les acquéreurs s’avèrent être plus nombreux.

Opter pour la SCI d’attribution pour la construction d’un immeuble

L’investissement à plusieurs n’est pas seulement adapté à ceux qui veulent acheter en groupe, mais conviendra également aux personnes qui désirent édifier un immeuble à plusieurs. En effet, ce moyen donnera aux particuliers la possibilité d’ériger à plusieurs un building et devenir chacun propriétaire d’un appartement neuf. Pour ce faire, ils seront invités à opter pour la Société Civile Immobilière d’Attribution. Cette dernière repose sur le même principe qu’une SCI classique : il faut d’abord créer une petite société détenue collectivement par des associés. Celle-ci a pour but de porter un projet de construction. Elle sera dissoute dès que l’édification se terminera. Durant la création des statuts de la société, il faut prévoir l’attribution de chaque lot de la future propriété à l’un des associés. En outre, la SCI aide à centraliser l’acquisition du terrain, les financements, les fonds en liens avec les travaux à effectuer.

Investir dans l’immobilier en constituant une SCI

La Société Civile Immobilière constitue une solution adaptée aux particuliers qui souhaitent gérer ou transmettre, à un coût fiscal minime, leurs biens immobiliers. Elle présente de nombreux avantages. La SCI permet, entre autres, à plusieurs personnes (des membres d’une même famille par exemple) de posséder collectivement un bien. Sa mise en place s’avère être plus difficile au niveau juridique. Cependant, ce régime offre à tous les propriétaires du bien de meilleures garanties ainsi qu’un meilleur confort. Le mode de fonctionnement d’une SCI est régi par des statuts. Ceux-ci déterminent le(s) gérant(s) ainsi que les majorités pour prendre les décisions. Ils prévoient aussi certains cas de figure comme, notamment, l’avenir de la SCI ou la revente des parts lorsque l’un des associés décède.




Ajouter un commentaire