Travaux en hauteur : bien choisir ses matériels

Travaux en hauteur Les travaux en hauteur requièrent des équipements adaptés. C’est le cas, entre autres, des accessoires de cordage et des cordes. Ils doivent être assez résistants pour assurer la sécurité de son utilisateur. C’est pourquoi il est essentiel de tous les connaître et de bien les choisir.

Connaître les différentes sortes d’accessoires de cordage

Il existe différentes catégories d’accessoires de cordage. On retrouve notamment les protège-cordes qui servent à limiter l’usure au niveau des cordes. Parmi eux, il y a par exemple, le fourreau de protection pour corde. Il aide à préserver la corde de l’abrasion. L’accessoire peut être composé de deux épaisseurs afin d’augmenter davantage la résistance de la corde. On peut aussi rencontrer différentes sortes de protège corde aux caractéristiques diverses. Par exemple, le protège-corde en fibre de verre ou en acier spiralé. Ce type d’accessoire permet d’accroître la résistance des cordes. Ce qui est essentiel pour la réalisation des travaux en hauteur.

En plus de protéger les cordes, il y a également les émerillons. Leur rôle, c’est d’éviter aux cordes de vriller. Ce genre d’accessoire peut être conçu à partir d’aluminium et doit présenter un maximum de résistance. Les aiguilles à épisser font aussi partie des accessoires dont il faut disposer. Comme l’indique leur nom, elles permettent de créer des épissures. Dans tous les cas, il est essentiel de bien sélectionner ses accessoires de cordage. Aussi, il vaut mieux se rapprocher d’un spécialiste. Ainsi, on est certains d’accéder à des accessoires qui respectent les normes. Évidemment, il est aussi nécessaire de choisir les cordes selon leur utilisation et leur composition.

Les critères pour bien choisir sa corde

Même si les accessoires de cordage sont essentiels pour les travaux en hauteur, le plus important est de bien choisir sa corde. Pour cela, il faut recourir à un fabricant de cordes et tenir compte de plusieurs critères. C’est le cas, entre autres, du diamètre. Il est utile de préciser qu’une corde fine est plus souple et plus légère. Le poids au mètre de la corde compte aussi énormément. L’allongement dynamique fait également partie des critères à prendre en considération. Il désigne l’allongement de la corde lors de la chute. Les cordes élastiques conviennent davantage pour les travaux dans lesquels les chutes sont fréquentes. Quant aux métiers qui requièrent des remontées sur corde, l’allongement doit être faible. Cela signifie, en effet, que la corde est plus résistante.

Pour faire le bon choix, il faut aussi tenir compte de la force de choc. C’est la force maximale que la corde peut supporter en cas de chute. C’est un des critères utilisés pour comparer les cordes. Surtout lorsqu’elles sont issues de la même gamme. Pour sélectionner sa corde, il faudra également vérifier le nombre de chutes. Comme son nom l’indique, c’est le nombre de chutes que la corde peut supporter durant son existence. Pour assurer la sécurité en hauteur, il faut également prendre en considération les traitements et les technologies utilisées pour la conception de la corde. On peut citer, entre autres, le traitement thermique qui garantit l’homogénéisation de la corde.

The following two tabs change content below.