Le choix de la colle pour EPDM

colle pour EPDMAfin d’aménager votre toiture et renforcer son étanchéité, les membranes EPDM sont les plus adéquates pour ce type de projet. C’est un matériel élaboré avec du caoutchouc qui est conçu pour résister aux diverses intempéries. Pour de meilleurs résultats, il faut se servir de colles spécifiques pendant sa mise en place. C’est-à-dire, il convient de faire la distinction entre les colles pour EPDM que vous allez employer.

EPDM, c’est quoi ?

L’EPDM est un matériel destiné à la toiture d’une maison. Membrane imperméable, il est dans la plupart des cas mis en place avant l’aménagement d’une toiture végétalisée. Une fois installé, l’EPDM permet d’avoir une étanchéité parfaite au niveau de votre toit. Cela est dû à la matière qui le compose, notamment du caoutchouc. Ce composant est souple, ce qui le rend d’autant plus simple à mettre en place. Qui plus est, aucune déperdition de chaleur n’est constatée grâce à ce dispositif. Aussi, l’EPDM permet une meilleure évacuation des eaux de ruissellement. Cet accessoire contribue également à consolider et à améliorer la durabilité de votre toit. Outre la toiture, l’encollage de membranes EPDM peut être utilisé sur d’autres supports. Par exemple, il est possible de le coller sur un bassin destiné à la pisciculture ou pour la baignade.

Choisir parmi les colles pour EPDM

Pour effectuer le collage EPDM, nous nous servons de différents types de colles. Ces dernières varient en fonction du support. Pour le bois ou les supports isolants, la colle acrylique est idéale. Il est utile de préciser qu’elle est inefficace sur des supports en plastique souple. Pour une bonne adhésion, il faut que l’une des surfaces à coller soit poreuse. Comme elle est inflammable, une manipulation dans une zone à l’abri de la chaleur et ventilée est conseillée. En principe, cette colle est utilisée pour des surfaces importantes. Avec une prise lente, elle permet de corriger la disposition lors de l’encollage de membranes.

Par ailleurs, il existe également la colle de contact ou colle néoprène. Appropriée à tous les types de supports, cette colle est considérée comme la meilleure pour EPDM. Que ce soit sur du bois, du béton ou même du bitume, la colle néoprène s’intègre et prend facilement. Il suffit de l’appliquer sur les pièces que vous souhaitez assembler et attendre qu’elle sèche. Quand c’est le cas, vous pouvez fixer les deux éléments ensemble. Si vous optez pour cette colle, il est impératif d’avoir la main sûre lors du collage. En effet, repositionner vos membranes une fois collées est pratiquement infaisable puisque la colle de contact est très résistante.

Surtout employés pour les finitions, nous avons le mastic. Après avoir fini l’encollage des membranes d’EPDM, le mastic est appliqué sur les jonctions. C’est un excellent moyen d’améliorer l’étanchéité du support que vous avez. Généralement, il est utilisé avec un pistolet pour faciliter son application sur les zones difficiles d’accès.

Les renforts pour le collage EPDM

En dehors des colles pour EPDM, il y aussi ce que nous appelons les aides au collage. Parmi ces matériaux, il y a d’un côté le primaire d’accrochage qui sert pour la préparation. C’est un accessoire qui contribue à faire adhérer les éléments à assembler. Cette colle, aussi connue sous le nom de colle primaire est employable sur diverses structures à part le toit. D’autre part, la bande de joints adhésive est un autre composant pour renforcer le processus de collage. Habituellement, cette bande est placée entre deux membranes EPDM afin d’assurer leurs imperméabilités. Résistantes aux aléas du climat, c’est un élément indispensable en complément de votre ouvrage.

Selon le matériau destiné à accueillir vos membranes, il est essentiel d’utiliser une colle performante. La colle de contact ou la colle acrylique, cela dépend du résultat attendu. Dans tous les cas, certains éléments complémentaires sont nécessaires pour mener à bien la tâche.

The following two tabs change content below.