Fleurir une terrasse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’été approche. Les petits déjeuners sur la terrasse, les soirées barbecue, ou les siestes dans le transat invitent au repos, au farniente et à la décontraction. Et quel plaisir de se retrouver dans son espace extérieur entouré de couleurs chatoyantes, d’odeurs suaves et sucrées.

Votre terrasse est belle et accueillante ? Rendez-là paradisiaque, installez de la nature !

Comment fleurir une terrasse, explications

En général, les achats de plantes et de fleurs sont des achats d’impulsion (85 à 95 % des achats). En effet, nous avons besoin de couleurs et une visite à la jardinerie du coin nous fait craquer tant l’effet de masse agit sur nos envies. Mais voilà ; arrivé chez soi, les contenants manquent ou ne sont pas adaptés et la terre des bacs en est à sa troisième saison…

Afin d’éviter quelques désagréments, voici les (bonnes) questions que l’on doit se poser et leurs réponses (sinon, ça n’a pas d’intérêt d’en parler…) Papier, crayon.

En premier lieu, quels sont les endroits que je souhaite fleurir ?

Déterminer les endroits à fleurir

Evidemment les questions secondaires découlent :

  • Avec quoi ? Comprenez, avec des petites fleurs, avec un arbuste, avec un platane. Oubliez vite la dernière proposition.
  • Quelle est l’exposition ? soleil, ombre, ou un peu des deux, mais que le matin…
  • Est-ce judicieux de mettre un bac à cet endroit ? Parce que le déplacer sans cesse n’est pas gérable, à moins de poser le bac sur un support à roulettes.

Une fois les emplacements déterminés, que me faut-il comme bac ?

Choisir les contenants

Un contenant doit répondre à 3 critères, la forme, les dimensions et la couleur (aspect esthétique)

Si on peut toujours modifier l’aspect extérieur par une customisation (changer le look) les dimensions sont immuables. Pour des petites plantes à massif, 15 cm de profondeur suffisent. Pour un arbuste, un minimum de 50 cm en tous sens est à prévoir afin que la plante puisse s’épanouir

La couleur joue aussi un rôle important ; soit on joue l’harmonie en restant dans les mêmes tons (couleur terre cuite, bac et pot en plastique coloré vert amande, ou rose fuchsia très tendance…). Mais il est important de marier ensuite les fleurs aux couleurs des pots pour éviter les fautes de goût.

Vous avez trouvé l’emplacement, choisi vos contenants suivant vos goûts, Il vous reste néanmoins un petit rien du tout à résoudre…Quel terreau prendre ?

Les substrats pour bacs et jardinières

Devant le rayon des terreaux, vous pouvez être déconcerté tant le choix est large.

Aussi, pour y voir plus clair, procédez par élimination.

  • Ne prenez pas les terreaux bas de gamme, ils sont trop tourbeux et se tassent dans la saison.
  • Ne prenez pas un terreau qui ne répond pas à votre finalité : terreau géranium, plantes méditerranéennes, spécial cactées ou agrumes…
  • Un terreau est un mélange. Préférez ceux qui comportent une fertilisation afin que les plantes bénéficient d’une alimentation au moins durant les premières semaines.

Pour plus d’infos sur le terreau cliquez ici :

Enfin, avant de verser le terreau dans les contenants, assurez-vous qu’il y a bien des trous d’évacuation d’eau dans le fond du bac. Placez un lit de gravier ou de billes d’argile sur 2 à 5 cm et remplissez avec votre terreau

Question subsidiaire…

Quel volume de terreau dois-je acheter pour un bac qui fait 50 X 80 X 38 ? (on est en cm)

50 cm X 80 cm X 38 cm = 0.152 m3 soit 152 litres

Retrouver Daniel Lys et ses conseils jardin en  cliquant ici

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire