solutions écologiques pour isoler sa maison par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur est une solution d’isolation mis en œuvre dans le cadre de rénovation énergétique afin de préserver la surface habitable tout en améliorant la performance énergétique de la construction.

 

Cette technique consiste à littéralement recouvrir la construction par une ou plusieurs couches d’isolants par l’extérieur. Malgré un fort engouement ces dernières années autour des matériaux écologiques, les solutions traditionnelles tiennent d’une main de fer le marché de l’ITE (isolation thermique par l’extérieur) laissant peu de place encore aux solutions alternatives. Pourtant les solutions écologiques d’ITE présentent de nombreux avantages et leurs techniques de mis en œuvre n’ont plus rien d’exceptionnelle.

Plus cher que les solutions traditionnelles telles que le polystyrène, les matériaux écologiques sont également plus performants dans la duré et permettent de bénéficier de belles économiques d’énergie tout au long de l’année.

 

1.       L’isolation de la toiture en sarking

Cette solution met en œuvre des panneaux en fibre de bois. Il existe deux types de panneaux ITE en fibre de bois : les panneaux hydrofuges qui nécessitent d’être recouvert d’un film pare-pluie et les panneaux en fibre de bois recouvert d’un traitement en latex qui les rendent pare-pluie.

Le sarking est une technique d’isolation par l’extérieur de la toiture sur les chevrons et le platelage, deux couches d’isolants croisés. Avant la pose de la première couche de fibre de bois, un pare-vapeur recouvre l’ensemble du platelage. Le DTU et la RT2012 recommande d’utiliser un pare-vapeur SD 20. La première couche de fibre de bois est un panneau hydrofuge rigide dont l’épaisseur est à choisir en fonction de la performance de l’isolation recherchée. Par-dessus cette première couche d’isolant est recouvert directement par une deuxième couche soit le panneau  pare-pluie soit le panneau hydrofuge.  Dans ce dernier cas, il faudra ajouter un film pare-pluie (écran de sous-toiture).

 

Le lattage et le contre-lattage recouvrent l’ensemble de la construction. Un vissage vient fixe le lattage et le contre-lattage ainsi que les 2 couches d’isolants au platelage. Les tuiles ou autres couvertures de toit viennent terminer la toiture.

 

2.       L’isolation de la toiture entre et sur chevrons

Plus fréquent que la solution en sarking, l’isolation entre et sur chevron met en œuvre une couche d’isolant flexible et une couche d’isolant rigide.

En sous-toiture, un pare-vapeur vient assurer l’étanchéité à l’air. Entre les chevrons les panneaux de fibre de bois flexible sont posés (cliquez-ici). Les panneaux pare-pluie ou panneaux hydrofuges viennent recouvrir l’isolant flexible et les chevrons. Sauf si les panneaux pare-pluie sont utilisés en deuxième couche, un écran de sous-toiture vient assurer l’étanchéité à l’eau de la construction. Le lattage, le contre-lattage et la couverture finalisent la construction.

 

Cette solution s’avère plus économique que le sarking car elle n’utilise qu’une couche d’isolant rigide. Les panneaux flexibles de laine de bois sont en effet moins chers que les panneaux rigides.

 

3.       L’isolation des murs extérieurs avec bardage

L’ITE avec bardage n’est pas la solution d’ITE (isolation thermique par l’extérieur) pour murs la plus fréquemment mis en œuvre. En effet, cette solution nécessite l’utilisation d’un matériau pare-pluie très résistant. Ainsi deux types de matériaux peuvent être ici utilisé pour ce type de chantier : les panneaux de fibre de bois pare-pluie et les panneaux de liège expansé.

 

Le liège expansé est un matériau qui se prête particulièrement bien l’exercice de l’ITE : naturellement imputrescible, résistant à l’eau et présentant des performances thermiques exceptionnelles, l’isolation thermique par l’extérieur avec du liège expansé constitue une alternative intéressante à l’isolation bois dans le secteur de l’isolation thermique écologique par l’extérieur.

 

L’isolation extérieure avec bardage consiste à fixer une ou plusieurs couches d’isolants sur les murs extérieurs de la construction et recouvrir le tout d’une couche de bardage afin de protéger les isolants.

 

4.       L’isolation des murs extérieurs avec enduit

L’ITE avec enduit est une technique consistant  à poser l’isolant sur les murs extérieurs de la construction et de recouvrir le tout par un enduit spécial protégeant l’isolant.

 

Pour ce type d’isolation, il existe des panneaux à enduire en fibre de bois. Le liège expansé peut également être utilisé. Les enduits spéciaux pour l’ITE projeté sur les isolants permet de protéger l’isolation des intempéries, et des frottements.

 

Avertissement : cet article ne fait que présenter succinctement les solutions ITE pouvant être mis en œuvre. En aucun cas, les indications présentent ne doivent être considérées comme des prescriptions et ne remplacent pas les conseils d’un professionnel. Ce type de chantiers nécessite un savoir faire et une connaissance de la toiture particulière. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès d’un professionnel qualifié.

Abcconcept vous propose l’aménagement intérieur sur mesure: aménagement de chambre à coucher, grenier, sous-pente, sous-escalier,placard, aménagement dressing,…

Travaux d’isolation thermique des combles perdus, des combles aménagés, des combles aménageables. Conseils sur les matériaux d’isolation: isolation par ouate de cellulose ou laine de roche. Spécialiste de l’isolation des combles, demandez nous un devis isolation gratuit. Isolation par l’intérieur ou isolation par l’exterieur

Bon à savoir :
eco2energie : Améliorez l’isolation de votre maison et faites des économies d’énergie.

The following two tabs change content below.
andy

andy

Andy, artisan dans le bâtiment, vous fera profiter de ses expériences. Il vous partagera quelques astuces en bricolage, des idées de décoration, d’aménagement d’intérieur ou d’extérieur, ainsi que des conseils liés à la sécurité de la maison.



Ajouter un commentaire