Quelles étapes suivre pour refaire la peinture écaillée d’une façade?

refaire la peinture écaillée d’une façadeEn raison de son exposition aux aléas climatiques, l’état de notre façade se dégrade peu à peu. La peinture devient terne, elle s’écaille et parfois même des cloques se forment. Les causes de ces phénomènes sont variées. Dans tous les cas, on ne peut les ignorer, car l’étanchéité des murs extérieurs s’en trouve affectée. Pour refaire la peinture écaillée d’une façade, quelles sont donc les étapes à suivre ? Nous en parlons. Découvrez !

Pourquoi la peinture d’une façade s’écaille-t-elle ?

Avant de rénover la peinture des murs extérieurs, il est essentiel de déterminer l’origine du problème afin de le corriger. En effet, la peinture d’une façade vient à s’écailler pour différentes raisons.

D’une part, cela est dû à une mauvaise préparation du support avant la mise en peinture. Il devra être minutieusement nettoyé avant d’entamer la moindre chose. Les saletés présentes sur sa surface ne permettent pas l’adhérence de la peinture. Quant aux trous et fissures, un enduit de lissage sera utilisé pour les reboucher. Pour que la peinture soit durable, la façade ne doit présenter aucune aspérité.

D’autre part, le problème peut provenir d’un mauvais choix de peinture ou d’une mauvaise application de celle-ci. En effet, il faut tenir compte des spécificités du support, de l’environnement de la maison et de sa qualité au moment de choisir ce matériau. Ce n’est qu’à cette condition que la peinture pourra parfaitement adhérer à celui-ci. En outre, il est primordial de respecter le nombre de couches prescrit par le produit.

Enfin, l’humidité peut provoquer la formation des cloques. D’ailleurs, des fissures et des problèmes d’infiltration se dissimulent souvent sous une peinture écaillée. Des travaux de réparation s’imposent alors avant tous travaux de rénovation. Pour cela, il est vivement conseillé de contacter une entreprise de peinture de façade à Toulouse.

Comment refaire la peinture écaillée d’une façade ?

Pour que la nouvelle peinture tienne dans le temps, il faut au préalable se débarrasser de la peinture écaillée. À cet effet, il faudra poncer la façade. En enlevant la vieille peinture, on peut d’ailleurs mieux déterminer les causes de sa dégradation.

Une fois que le ponçage est terminé, on procède au rebouchage des fissures et des craquelures. Il faut rappeler que ces dernières favorisent les problèmes d’humidité. Pour les reboucher, il est préconisé d’utiliser un enduit de réparation adapté au type de matériau dans lequel la façade a été construite. Les excédents d’enduit seront par la suite éliminés. Concrètement, il faudra à nouveau poncer le support pour qu’il devienne lisse. Néanmoins, si les défauts des murs sont trop importants, il est préférable de faire appel à un professionnel d’une entreprise de peinture de façade.

Les travaux s’enchainent avec le nettoyage de la façade. On procède à son dépoussiérage et à l’enlèvement des différentes saletés (ex. : traces de graisses, mousses, lichens, etc.). Avant de poursuivre, il faudra attendre que le support sèche complètement.

La dernière étape consiste à appliquer la nouvelle peinture. L’application se fait généralement en deux couches. Dans certains cas, la mise en œuvre d’une sous-couche de peinture est nécessaire.

Dans tous les cas, il est conseillé de réaliser les travaux de peinture par beau temps. Évitez les fortes chaleurs, car la peinture risque de laisser des traces. En outre, utilisez un bon matériel pour l’appliquer afin d’obtenir un rendu satisfaisant.

The following two tabs change content below.