• accueil > Immobilier > Pourquoi faire appel à un courtier pendant la recherche immobilière?

Pourquoi faire appel à un courtier pendant la recherche immobilière?

Avantages fdu courtage en immobilierLes prestations d’un courtier immobilier n’ont jamais été aussi renommées et demandées que de nos jours. En effet, malgré la prolifération des transactions de vente entre particuliers, les agences et les mandataires tirent toujours leurs épingles du jeu en proposant différentes prestations incontournables et un accompagnement de qualité pour les futurs investisseurs.

Bien choisir son courtier

Sachez que depuis quelques années, le métier de courtier a fortement évolué. Aujourd’hui, dans le lot, on ne compte plus uniquement les agences immobilières. On peut trouver des chasseurs, des mandataires et des prestataires indépendants.

Pour que la recherche de votre future acquisition soit une réussite, vous devez notamment choisir le bon courtier pour vous accompagné. Bien évidemment, en termes de sécurité, rien ne vaut les agences. Néanmoins, si vous n’avez pas encore une idée précise de la localisation de votre future propriété, un chasseur est une bien meilleure idée.

Et pour cause, c’est le type de courtier qui n’est pas soumis à une limite de territoire. Il travaille avec plusieurs agences et sera uniquement à la solde de l’acheteur et non affilié à des propriétaires spécifiques. Mais attention, dans ce cas, il vous appartiendra, en tant que client, de régler sa commission.

En tous les cas, le premier rôle d’un courtier est de vous aider à trouver le bien idéal. Selon certains prestataires, ce travail a un côté humain, car, il ne s’agit pas seulement de vendre, mais de trouver la maison idéale pour chaque famille. Et pour ce faire, ils font appel à tout leur talent et à leur connaissance.

Un négociateur de génie

Le courtier est plus qu’un simple intermédiaire dans la transaction. Il agit comme un négociateur vous permettant ainsi d’obtenir le bien idéal tout en respectant vos impératifs financiers. Contrairement aux idées reçues, c’est un exercice périlleux et difficile que de faire céder le propriétaire et d’obtenir un prix plus bas que celui proposé dans l’annonce. Mais avec un peu de tact, et des années d’expérience, les courtiers peuvent vous aider en ce sens.

Attention toutefois, si le prix convenu n’est pas noté dans un document dûment enregistré auprès d’un notaire, il n’a pas force légale. En ce sens, le propriétaire peut revenir sur sa proposition. D’où l’importance notamment de se lancer dans les démarches administratives de toutes sortes. En la matière, le courtier peut encore vous aider.

Un soutien dans les démarches

Fort de ses années d’expérience, le courtier a d’ores et déjà ses entrées dans les bureaux de certains notaires. De quoi vous faciliter grandement l’enregistrement et la publication de la vente, mais aussi celle des compromis et des promesses. Pour rappel, sans un passage auprès d’un notaire, les compromis n’ont pas de force légale et ne peuvent être utilisé comme justificatif dans les demandes de crédit. Et à chaque passage chez ce dernier, vous devez payer un émolument équivalant à 8 % du prix total du bien pour droit d’enregistrement. Ce genre de frais est uniquement à la charge de l’acheteur, et ce, depuis toujours.

Selon les besoins et les envies des acheteurs, les notaires qui travaillent avec les courtiers peuvent se déplacer ou attendre dans leur cabinet. En tous les cas, ils n’interviennent en rien dans la rédaction des documents. C’est notamment de la prérogative des courtiers. D’ailleurs, dans leur bureau, ils ont des formulaires préétablis qui n’attendent plus que d’être remplis et signés.

Bien que cela coûte plus cher de faire appel à un courtier pendant la recherche de son futur bien, c’est bien pratique. Il vous guide dans les recherches et dans les démarches et vaut bien leur commission pour cela.




Ajouter un commentaire