• accueil > Immobilier > Quelles solutions pour financer l’achat d’un bien immobilier ?

Quelles solutions pour financer l’achat d’un bien immobilier ?

Frau unterschreibt Kaufvertrag für Haus

Frau unterschreibt Kaufvertrag für Haus

De nos jours, il existe différents moyens de financer son projet immobilier. Lors d’une nouvelle acquisition, on peut la financer soit avec son apport personnel, soit avec un prêt bancaire. Dans les deux cas, on peut choisir entre un financement partiel ou en totalité. Mais face aux nombreuses offres et aux différents taux de crédits proposés sur le marché, comment s’y retrouver ? Comment faire le bon choix ? De nombreux facteurs sont à considérer notamment le taux de crédit immobilier ainsi que les différents frais relatifs à l’achat. Pour vous aider, retrouvez ci-après les informations nécessaires pour réussir votre projet d’achat.

Financer avec son apport personnel

De manière générale, l’apport personnel se trouve à la base du financement de tout projet d’achat immobilier. Concrètement, cet apport est essentiellement constitué d’épargne personnelle. Pour certaines personnes, il est plus qu’important de minimiser au maximum le recours à un prêt bancaire. Toutefois, cela n’est possible que si l’on dispose suffisamment de fonds pour s’acheter un bien immobilier dont l’opération est exclusivement financée par son apport personnel. D’ailleurs, un tel cas est assez rare aussi bien chez les jeunes que chez les seniors. De plus, le fait d’engager toute une économie de plusieurs années peut présenter des risques plus ou moins importants. On se demande alors s’il est réellement avantageux de miser toutes ses épargnes, économies et son héritage pour l’achat d’un bien immobilier ? A chacun son choix et sa préférence.

Financer avec un crédit bancaire

Dans la vie courante, il est assez rare d’acheter un logement sans recourir à un crédit. Mais il faut avant tout connaître les différents types de crédit existants avant de se contracter. D’une part, il y a le crédit consommation accordé aux particuliers dans le but de financer des projets d’achats de biens ou de services comme le cas des dépenses relatives aux travaux de rénovation de logement et des dépenses en biens d’équipement. Autrement, il s’agit d’un prêt personnel dont l’utilisation n’est limitée à aucun type de dépenses particulier. D’autre part, il y a le crédit immobilier qui sert à l’acquisition ou à la construction d’un bien immobilier. Avec les faibles taux de crédit actuels, il est préférable de contracter un crédit immobilier pour tout éventuel achat. D’ailleurs, la plupart des français préfèrent le prêt immobilier au financement purement personnel.

Combiner les deux : c’est aussi possible

En effet, il est tout à fait possible de financer son achat de bien immobilier en conciliant apport personnel et prêt bancaire. Dans la pratique, les banques et les autres institutions de financement peuvent exiger un minimum d’apport personnel pour pouvoir obtenir un prêt immobilier. Ainsi, le niveau de l’apport personnel est très déterminant des conditions financières du prêt. Il serait alors mieux de présenter, à la banque, un dossier de demande de crédit le plus rassurant possible tout en montrant à votre interlocuteur que vous n’êtes pas un client à risque. En d’autres termes, plus votre apport personnel dans le projet d’achat est important, plus vous êtes crédible aux yeux de la banque. Pour celle-ci, votre apport personnel peut être un élément de jugement de votre niveau d’engagement personnel et prouve surtout votre capacité à effectuer des épargnes.




Ajouter un commentaire